1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Actions japonaises : tordez le cou aux a priori !

Actions japonaises : tordez le cou aux a priori !

31/10/2017 - 10:44 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Les préjugés à l’égard des actions japonaises ont la peau dure. Ils entretiennent la défiance des investisseurs vis-à-vis de la classe d’actifs. Mais pour Chantana Ward, gérante de Comgest Growth Japan, il est temps que les yeux de la communauté financière se dessillent.


Les actions japonaises ne font pas recette. Preuve en est que les investisseurs internationaux se sont ces derniers mois désengagés des marchés boursiers nippons. Et il suffit de se livrer à l'impromptu à un petit sondage quant aux opportunités que peuvent représenter ces derniers pour constater que les conclusions sentencieuses fusent : des cours qui ne montent que par l'affaiblissement du Yen, des sociétés japonaises trop endettées, incapables de traiter correctement leurs actionnaires, et qui sacrifient les bénéfices sur l'autel du surinvestissement. On a connu tableau plus engageant.

Cependant de l'avis de Chantana Ward, spécialiste du Japon et gérante depuis 2009 de Comgest Growth Japan, si ces préjugés ne procèdent pas du hasard, ils n'ont plus lieu d'être et les investisseurs auraient bien tort de ne pas considérer avec plus d'attention les pépites qu'abrite le pays du soleil levant.

Afin de découvrir quel attrait possèdent les actions japonaises selon Chantana Ward (Comgest Growth Japan), cliquez sur la vidéo ci-dessus.

 

 

 

 

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.



FIP Corse 2017 : Investissez dans le développement des PME en Corse

Bénéficiez de 38% de réduction d’impôt* sur le montant investi et diversifiez vos investissements en participant au développement des PME en Corse.

* Dans la limite de 12 000 € pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés et de 24 000 € pour les contribuables mariés ou liés par un PACS et soumis à imposition commune. La réduction d'impôt est proposée en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'une durée minimum de détention selon le produit sélectionné. La fiscalité à septembre 2017 est susceptible d'évoluer.


A lire autour du sujet "Actions japonaises : tordez le cou aux a priori !" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+31.5%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 35 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.