1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. L'IFI, un impôt concentré sur le patrimoine immobilier

L'IFI, un impôt concentré sur le patrimoine immobilier

03/11/2017 - 10:31 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




L'IFI, un impôt concentré sur le patrimoine immobilier

En 2018, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) disparaîtra pour laisser place à un impôt sur la fortune immobilière (IFI). Quelles sont les principales conséquences de la transformation de l’ISF en IFI ?

Le projet de transformation de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) a été validé par l'Assemblée nationale lors de la première lecture de la loi de finances 2018. S'il reste encore du chemin à parcourir avant son adoption définitive, l'IFI semble sur de bons rails et devrait effectivement remplacer l'ISF dès 2018. Quelles sont les principales distinctions entre l'ISF et l'IFI ?

A la différence de l'ISF, la base d'imposition de l'IFI ne concerne que les biens et les droits immobiliers. Dès lors que le seuil de taxation de l'IFI restera strictement identique à celui de l'ISF, le nombre de foyers assujettis à l'impôt sur la fortune devrait diminuer assez drastiquement.

En dehors de son champ d'application, l'IFI apparaît comme une réplique de l'ISF. L'IFI conserve la majorité des caractéristiques de l'ISF. Ni la composition du foyer fiscal ni les autres caractéristiques de l'ISF ne sont modifiées. Le seuil d'assujettissement à 1,3 M€ et le barème progressif débutant à 800 000 € sont maintenus en l'état. L'abattement de 30 % sur la valeur de la résidence principale est également préservé.

Disparition du dispositif ISF-PME ?


Malgré cette proximité entre l'ISF et l'IFI, l'une des conséquences de la disparition de l'ISF au profit de l'IFI provoque un certain émoi chez les professionnels. Le gouvernement a annoncé que le projet de transformation de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) sonnait le glas du dispositif ISF-PME. Ce mécanisme de réduction de l'ISF, l'un des derniers rescapés de la loi TEPA, devrait s'éteindre le 1er janvier 2018.
Le législateur laisse cependant une dernière fenêtre de tir aux personnes soumises à l'IFI en 2018. Elles peuvent encore déduire une fraction de leur investissement dans des PME, des parts de FIP et FCPI ou holdings ISF à condition de s'exécuter au plus tard le 31 décembre 2017.

Comment réduire l'IFI 2018 ?


En investissant en 2017 dans des parts de FIP, de FCPI, des Holdings ISF ou directement dans des PME, les personnes assujetties à l'IFI en 2018 pourront déduire jusqu'à 45 000 € de leur impôt sur la fortune immobilière. Pour rappel, le taux de la réduction atteint 50 % des sommes investies dans des PME éligibles.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI d'entreprise : Une nouvelle façon de préparer son avenir

Investissez dans l’immobilier sans les contraintes de gestion(1) et percevez des revenus locatifs potentiels : 4,44% de taux de rendement moyen en 2017(2) ! Découvrez dès maintenant les SCPI de rendement.

1En contrepartie de frais de gestion
2Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Source : IEIF – avril 2018


A lire autour du sujet "L'IFI, un impôt concentré sur le patrimoine immobilier" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+21.0%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 26 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit