1. Assurance vie
  2. Actualité Assurance-vie
  3. Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?

Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?

12/01/2018 - 15:45 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?

A moins de 2 %* l’an, la rémunération des supports en euros des contrats d’assurance vie retrouvera-t-elle tôt ou tard le chemin de la hausse ?

Dans un contexte de taux d'intérêt extrêmement bas, les rendements des fonds en euros, placements phares des contrats d'assurance vie, majoritairement investis en actifs obligataires, font grise mine.

 

Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?


Le recul des rendements obligataires, tout comme les appels répétés des autorités de contrôle, dont l'ACPR et le gouverneur de la Banque de France, ou encore le carcan réglementaire particulièrement rigide dont qui pèse sur les supports en euros, n'invitent pas à l'optimisme et plaident, au contraire, en faveur de la poursuite d'une modération du rendement des fonds en euros.

Au début des années 2000, le taux moyen de rendement des fonds en euros flirtait avec les 5%*. Depuis lors, il ne cesse de s'éroder pour tomber à 1,8%* en 2016.

Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?


Ajustés de la variation des prix, les fonds en euros dégagent toujours du rendement, mais celui-ci se réduit comme une peau de chagrin. Le gain retiré des fonds en euros peut se révéler insatisfaisant pour qui vise principalement le rendement de son épargne et dispose d'un horizon de placement lointain.

Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?


Le déclin de la rémunération des fonds en euros des contrats d'assurance-vie est-il voué à se poursuivre ?
Le rendement moyen des fonds en euros en 2017 n'est pas attendu en hausse. Les experts tablent au contraire sur une nouvelle baisse. Le cabinet Facts & Figures anticipe une rémunération moyenne de 1,48 %*.

Conjugué à une inflation d'environ 1 %, le rendement réel des fonds en euros pourrait, pour la première fois de son histoire, se situer sous la barre de 0,5 %.

Facts & Figures tempère toutefois ses propos avec une nouvelle surprenante. L'expert voit les fonds en euros toucher leur point bas en 2018. Selon ses attentes, le point d'inflexion s'établirait à 1,40 %* puis remonterait à 1,56 %* en 2019. En cause, le rebond attendu des taux d'intérêt. Ce rebond n'agira pas immédiatement sur le rendement des fonds en euros, mais incitera les assureurs, regorgeants de confiance, à redistribuer une partie des sommes mises en réserve ces dernières années.

Quelles alternatives aux fonds euros ?


En attendant cette possible respiration, majorer les gains d'un contrat d'assurance-vie ne relève pas de l'utopie. Il faudra néanmoins accepter de s'exposer aux risques. Les différentes options n'offrent pas de garantie en capital équivalente à celle des fonds en euros. L'épargnant doit absolument mesurer les risques encourus, et ce même si certains produits sont censés les minimiser. Hors fonds en euros, aucun support n'offre une garantie égale à 100 % du capital investi.

Dénicher des palliatifs à la faiblesse des fonds en euros au sein de son contrat d'assurance vie n'est pas compliqué, l'épargnant a, au contraire, l'embarras du choix. Il peut notamment opter pour des fonds euros dynamiques, des fonds immobiliers, des fonds patrimoniaux, des fonds flexibles, des fonds euro-croissance, des fonds profilés équilibrés ou encore des fonds structurés. Chaque contrat d'assurance vie multisupports dispose d'un panel d'unités de compte permettant de faire face au déclin du rendement des fonds en euros. A charge pour l'investisseur de déterminer, avec l'appui d'un professionnel expérimenté, les fonds adaptés à ses objectifs patrimoniaux et à son horizon de placement.

Face aux mutations à l'œuvre et à la nécessité de ne pas tout miser sur les fonds en euros, les comportements des épargnants évoluent. Entre le 1er janvier et le 30 septembre 2017, les versements sur les fonds en euros ne représentent plus que 72 % des sommes déposées contre 81 % sur la même période en 2016. Les épargnants se réapproprient, peu à peu, les unités de compte, des placements divers et variés, susceptibles d'offrir une rémunération supérieure à celle des fonds en euros.

*Taux de rémunération nets des frais de gestion mais hors prélèvements sociaux.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 26 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


SCPI d'entreprise : Une nouvelle façon de préparer son avenir

Investissez dans l’immobilier sans les contraintes de gestion(1) et percevez des revenus locatifs potentiels : 4,44% de taux de rendement moyen en 2017(2) ! Découvrez dès maintenant les SCPI de rendement.

1En contrepartie de frais de gestion
2Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Source : IEIF – avril 2018


A lire autour du sujet "Le rendement des fonds en euros sur une pente glissante, peuvent-ils un jour redresser la barre ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+21.3%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 26 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit