1. Bourse & Sicav

Bourse : les prévisions boursières ne servent plus à rien [VIDEO]

30/01/2018 - 10:00 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Marc Touati (ACDEFI) ne comprend plus la trajectoire des marchés actions, au point de faire vœu (transitoire) de silence en matière de prévisions boursières et de fustiger l’ascension de valorisations à ses yeux déconnectées de la réalité. Mais l’économiste ne néglige-t-il pas certaines données afin de mieux camper sur ses positions ? La question lui est posée dans l’œil du Pro.


Marc Touati n'a pas la langue dans sa poche. C'est l'un de ses mérites. Il dit tout haut ce qu'il pense, quitte à être pris à revers par les faits. 

C'est le cas aujourd'hui. Ayant pronostiqué en septembre que la bourse aurait chuté de 15 % par rapport à ses niveaux d'alors au cours des six mois qui suivraient, la trajectoire actuelle des marchés actions le désavoue pour l'heure, puisqu'entre le 1er septembre et le 25 janvier, les performances du CAC 40, le Nasdaq et le Dow Jones s'étagent approximativement entre 7 % et 20 %.

Pour autant, Marc Touati n'en démord pas : la valorisation boursière est déconnectée des fondamentaux économiques ; il ne sert donc plus à rien de s'essayer à faire de la prospective boursière.

Cependant, si louable que soit la constance dans ses convictions, l'économiste d'ACDEFI ne néglige-t-il pas dans son analyse certaines données cruciales ? Et ne serait-il pas in fine davantage déconnecté de la réalité que de pimpants marchés boursiers ?

La réponse de l'intéressé est dans l'œil du Pro.

Afin de visionner l'interview de Marc Touati, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI d'entreprise : Une nouvelle façon de préparer son avenir

Investissez dans l’immobilier sans les contraintes de gestion(1) et percevez des revenus locatifs potentiels : 4,44% de taux de rendement moyen en 2016(2) ! Découvrez dès maintenant les SCPI de rendement.

1En contrepartie de frais de gestion
2Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Source : IEIF – avril 2018


A lire autour du sujet "Bourse : les prévisions boursières ne servent plus à rien [VIDEO]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+22.8%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 5 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 28 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit