1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Bourse : simple soupape de sécurité ou enclenchement d'un mouvement baissier durable ?

Bourse : simple soupape de sécurité ou enclenchement d'un mouvement baissier durable ?

19/10/2018 - 15:02 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse : simple soupape de sécurité ou enclenchement d'un mouvement baissier durable ?

Coup de froid sur les marchés. Les investisseurs ont-ils raison de s'inquiéter ? L'analyse de Luca Paolini, stratégiste en chef chez Pictet Asset Management.

Les marchés boursiers du monde entier sont en recul. Au 19 octobre 2018, le CAC cède près de -6 % sur un mois, tandis que le Dow Jones perd -3,89 % sur la même période. Le 10 octobre, l'indice américain Nasdaq, à forte orientation technologique, a connu sa plus importante chute quotidienne depuis sept ans, avec un repli de plus de 4%.

Des réactions disproportionnées ?


Toutefois, Luca Paolini, stratégiste en chef chez Pictet Asset Management, juge les « craintes d'un marché baissier exagérées. »

Comment expliquer cette baisse ? Luca Paolini pointe du doigt « la Réserve fédérale américaine. Plus tôt dans le mois, Jerome Powell, président de la Fed, a surpris les marchés en les avertissant que les taux d'intérêt américains étaient encore «bien loin» de ce que la banque centrale américaine considère comme des taux neutres ».
Suite à cette déclaration du président de la FED, « les obligations ont logiquement chuté, et le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a augmenté de près de 20 points de base à ce qu'il était avant le revirement belliciste de la présidence de la Fed. »

Le différend commercial opposant la Chine et les États-Unis commencerait également à peser sur la croissance mondiale. L'expert observe que « les indices mondiaux de l'industrie manufacturière ont récemment chuté à leur plus bas niveau depuis deux ans, et le nombre d'entreprises réduisant leurs prévisions de bénéfices a également connu une forte hausse. Le rapport des augmentations de bénéfices par rapport aux baisses est maintenant en recul de 17%, soit le taux le plus bas depuis l'été 2016. »

Pas de marché baissier à moyen terme


Si l'on ajoute à cela une hausse des prix du pétrole qui alimente l'inflation, « on pourrait pardonner aux investisseurs de croire que la tendance est à l'apparition d'un marché baissier. » Un scénario cependant peu probable aux yeux du stratégiste. Les modèles bâtis par les équipes de Pictet Asset Management dépeignent une « situation plus encourageante, à moyen terme, du moins. » Comparés au mois de janvier 2018, lorsque les marchés ont menacé pour la dernière fois de plonger durablement, les indicateurs fondamentaux et techniques suivis par Pictet AM sont plus rassurants.

« La croissance ralentit, mais les conditions économiques restent saines. » De plus, l'expert constate que « les valorisations des marchés boursiers sont aujourd'hui bien inférieures à ce qu'elles étaient au mois de janvier : le rapport cours/bénéfices à terme des actions des sociétés de l'indice MSCI All Country World Equity est de 14, contre presque 17 en janvier. »

Pictet AM relève pour étayer sa thèse que les investisseurs n'ont pas adopté une attitude excessivement haussière à l'égard des actions durant la période qui a précédé cette vente ; au mois de janvier, c'était tout le contraire. Cela donne à croire à Luca Paolini que le risque d'une poursuite des ventes est faible. Enfin, l'analyse technique de Pictet AM suggère que « l'indice S&P 500 se situe à 2-3% d'un niveau qui a précédemment constitué un plancher.»

Luca Paolini - Stratégiste en chef - Pictet Asset Management

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI à crédit : Constituez-vous un patrimoine immobilier avec un faible capital de départ

Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en pour investir dans l'immobilier et financez une partie de votre crédit grâce aux revenus potentiels de la SCPI1.

1Le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.


A lire autour du sujet "Bourse : simple soupape de sécurité ou enclenchement d'un mouvement baissier durable ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+10.8%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit