1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Crédit immobilier : le spectre d'une remontée des taux resurgit

Crédit immobilier : le spectre d'une remontée des taux resurgit

28/01/2019 - 14:48 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Crédit immobilier : le spectre d'une remontée des taux resurgit

Face aux craintes d'un retournement du marché de l'immobilier en cas de remontée des taux, les experts scrutent et évaluent la probabilité de voir ce scénario se réaliser en 2019. Le décryptage de Ludovic Huzieux, directeur associe d’Artémis courtage, aborde également les aides à la disposition des primo-accédants et celles à destination des investisseurs.

L'année 2018 a été globalement favorable aux acheteurs. Cela s'explique en partie par le niveau attractif des taux d'intérêt qui a permis de rendre solvables de nombreux ménages. Fin 2018, les taux négociés par Artémis Courtage s'élevaient, en moyenne, 1,15 % sur 15 ans et 1,35 % sur 20 ans.
 

Pas de hausse des taux au cours du premier semestre


Que peut-on espérer pour 2019 ? Les acquéreurs devraient continuer à bénéficier de bonnes conditions pour financer leur logement au cours du premier semestre 2019. En effet, les taux sont stables en ce mois de janvier et devraient le rester. Le taux des emprunts d'Etat à 10 ans, l'un des principaux indicateurs d'évolution des taux immobiliers, devrait remonter mais l'incertitude demeure sur la période à laquelle cela devrait intervenir. Si une hausse des taux de crédit immobilier a lieu en 2019, les principaux indicateurs laissent penser qu'elle devrait rester très modérée.
En outre, les durées des prêts continuent de s'allonger. Comme le rappelle le Baromètre Crédit Logement CSA, au 4ème trimestre 2018, la durée des prêts accordés était en moyenne de 226 mois, contre 221 mois au 2ème trimestre 2018. Pour les primo-accédants, la part des prêts de 25 ans et plus s'élevait ainsi à 38,1% en décembre dernier.
 

Des aides encore accessibles pour les primo-accédants


Le PTZ a été créé afin d'aider les primo-accédants à devenir propriétaires. Revues à la baisse, les aides réservées aux primo-accédants existent toujours. Le prêt à taux zéro (PTZ), qui ne comporte ni intérêts, ni frais de dossier, permet de compléter son emprunt pour acheter sa résidence principale. Il est accordé, sous conditions de ressources, à ceux qui achètent un logement neuf, un terrain pour construire une habitation ou un bien ancien à réhabiliter, à condition que les travaux de rénovation représentent au moins 25 % du coût total de l'opération. Dans l'ancien, il n'est accordé que dans les villes moyennes ou rurales. Dans le neuf, il permet, en revanche, de financer l'acquisition d'un logement dans les grandes villes où les tensions sur le marché immobilier sont très élevées.
D'autres prêts aidés sont accessibles pour les primo-accédants qui peuvent les cumuler. Certaines collectivités (Ville de Paris...) proposent, par exemple, des prêts à taux préférentiels. Ces aides locales permettent de compléter son emprunt principal pour l'achat d'un logement neuf ou ancien et peuvent être associées à un PTZ.

Un nouveau dispositif pour les investisseurs


Pour ceux qui envisagent d'investir dans le cadre de dispositifs fiscaux avantageux, plusieurs possibilités existent. L'investissement en loi Pinel est prolongé jusqu'au 31 décembre 2021. Il est recentré sur les zones A et B1, où la demande locative est la plus élevée (Ile-de-France, grandes métropoles...). Pour pouvoir bénéficier de l'avantage fiscal, l'investisseur s'engage à louer le bien durant une période de 6, 9 ou 12 ans. En contrepartie, la réduction d'impôt atteint 12, 18 ou 21 % du prix d'achat, retenu dans la double limite de de 300 000 euros et de 5 500 euros par mètre carré.
Un nouveau dispositif d'investissement locatif, dénommé « Denormandie ancien », est en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Il permet à un propriétaire d'acheter un logement ancien et d'obtenir une réduction d'impôt de 12, 18 ou 21 % du montant de l'investissement, si ce dernier s'engage à mettre le bien en location nue pendant 6, 9 ou 12 ans. Le propriétaire doit réaliser des travaux dans le logement à hauteur de 25% du coût total de l'opération. Le bien doit être situé dans une des 222 villes où le besoin de réhabilitation de l'habitat est élevé (Plan action cœur de ville ou faisant l'objet d'une convention opération de revitalisation du territoire).



A propos d'Artémis courtage
Artémis courtage, avec ses différentes filiales Ludax Courtage, Rescue Finances et Carte Financement, couvre l'ensemble des besoins en matière de financement destinés aux particuliers, aux entreprises et aux professionnels. Les prestations d'Artémis courtage s'articulent ainsi autour de 4 activités principales, crédit immobilier, crédit spécifique (dédié aux problématiques des professionnels, des français non-résidents et des clients patrimoniaux), assurance emprunteur et regroupement de crédits (RAC).
Avec un réseau de 32 agences Artémis courtage et ses filiales couvrent les principales agglomérations françaises, et mettent à la disposition de leurs clients une proximité et une expertise sur-mesure.
Immatriculée à l'Orias n° 09050499 - Courtier d'assurance ou de réassurance (COA)
Courtier en opérations de banque et en services de paiement (COBSP)
 



 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "Crédit immobilier : le spectre d'une remontée des taux resurgit" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.