1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. L'immobilier n'est pas la vache à lait des finances publiques ! (Barnes)

L'immobilier n'est pas la vache à lait des finances publiques ! (Barnes)

25/02/2019 - 15:02 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




L'immobilier n'est pas la vache à lait des finances publiques ! (Barnes)

Thibault de Saint Vincent, Président de BARNES ne masque pas sa profonde et sincère indignation face à ce qu’il considère comme une sorte de cabale fiscale contre les propriétaires de logements.

Thibault de Saint Vincent, Président de BARNES, société spécialisée dans l'immobilier résidentiel haut de gamme, visiblement agacé par l'acharnement des « dirigeants » et de ceux qu'ils nomment « une poignée de penseurs médiatiques » qui pour combler le déficit budgétaire souhaitent s'en prendre une fois encore au portefeuille des propriétaires. « Toujours plus ! La surenchère fiscale continue. » tempête Thibault de Saint Vincent dans une tribune intitulée immobilier : les dangers de la surenchère fiscale,  dans laquelle celui-ci déplore que l'on désigne une nouvelle fois « les propriétaires immobiliers à la vindicte populaire. »

Deux voix fortes se sont fait entendre pour suggérer de nouvelles taxes à leur encontre : celles du Président de la République et du délégué général de la Fondation Abbé Pierre, indique le président de Barnes. Le premier, lors d'une séance du Grand Débat, n'a pas exclu de taxer les plus-values sur les cessions des résidences principales, en donnant l'exemple des propriétaires bordelais, dont la valeur des biens s'est envolée. « Il y a eu beaucoup de plus-values immobilières quand le TGV est arrivé », a déclaré Emmanuel Macron, qui a qualifié cette situation d'« injustice » en faveur de propriétaires qui « n'ont pas travaillé pour ça.»; le second a proposé d'appliquer, pour tous les logements de grand prix, des droits de mutation à titre onéreux plus importants que pour les logements de moindre prix.

Propriétaires : proies faciles ou profiteurs avides ?


Le Président de BARNES regrette « cet enfermement des propriétaires immobiliers dans un rôle de profiteurs avides » qu'il juge « caricatural et dangereux. » A Bordeaux, précise l'expert, et dans d'autres grandes villes, ajoute-t-il, « [les propriétaires] ont permis, grâce au paiement de la taxe foncière et de l'impôt sur le revenu le développement des infrastructures locales et les progrès urbanistiques. En rénovant, parfois à grands frais, leurs appartements, ils ont contribué au dynamisme des centres-villes et à la sauvegarde de ce patrimoine historique cher au chef de l'Etat. Taxer les plus-values des résidences principales serait donc profondément injuste, » insiste Thibault de Saint Vincent.
Enfin, Thibault de Saint Vincent réplique à la proposition de la Fondation l'Abbé Pierre, que « les droits de mutation pour les biens les plus prestigieux figurent déjà en France parmi les plus élevés d'Europe. Calculé en fonction du prix de cession, ce taux, de l'ordre de 8,5% (si on ajoute aux taxes les frais de notaire et autres frais de diagnostics), a en outre permis aux collectivités locales d'être les principales bénéficiaires d'une hausse des prix que certaines d'entre elles dénoncent. »
Il est donc grand temps, selon le président de BARNES, « de mettre fin à cette spirale démagogique qui dans des démonstrations simplistes et de courte vue prétend désigner à l'opinion publique les coupables idéaux. »
La propriété immobilière, « parce qu'elle est porteuse de plus-value, est sans doute l'un des derniers ferment d'ascension sociale. L'heure est venue, plutôt que de la pénaliser, de réhabiliter la propriété dans sa diversité et son rôle de cohésion sociale » appelle de ses voeux Thibault de Saint Vincent. 

Thibault de Saint Vincent, Président de BARNES

BARNES en bref...Fondée par Heidi Barnes et présidée par Thibault de Saint Vincent depuis près de 20 ans, BARNESest aujourd'hui la première société internationale d'immobilier résidentiel haut de gamme totalement intégrée qui propose à ses clients français  et  internationaux  une  offre  de  service  globale  et  personnalisée  au  travers  de  ses  différents  métiers  :  vente d'appartements, de maisons et d'hôtels particuliers, d'immeubles (en bloc, à la découpe et au fil de l'eau), de propriétés etde châteaux, de programmes neufs et de biens d'exception ; mais également la location de biens de qualité et la gestion locative.Ardent défenseur de l'Art de Vivre à la française, BARNESpropose également  une  palette  de  services  sur-mesure,  et offre,  au-delà de l'acquisition d'une résidence principale ou secondaire, son conseil en art, en vins fins ou dans la constitution de caves d'exception, mais aussi son expertise dans l'acquisition de chasses, de haras, de propriétés viticoles,ou encore dans la location saisonnière de villa, de yachts ou de chalets.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "L'immobilier n'est pas la vache à lait des finances publiques ! (Barnes)" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.