1. Toutes nos vidéos
  2. Emission K d'espèces
  3. La CSG, c'est quoi ? [VIDEO]

La CSG, c'est quoi ? [VIDEO]

24/04/2019 - 13:15 - Sicavonline (mis à jour le : 25/04/2019 - 15:57)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





La CSG ou contribution sociale généralisée est un ovni fiscal mi-cotisation mi-impôt inventé au début des années 1990. Qu'est-ce que la CSG et ses satellites ? Pour le découvrir cliquez sur la vidéo ci-dessous.


Introduite fin 1990 par le gouvernement dirigé par Michel Rocard, alors Premier ministre de François Mitterrand, la contribution sociale généralisée (CSG) visait à élargir la base de financement de la protection sociale, qui jusqu'alors reposait essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, sur les cotisations sociales c'està-dire les revenus du travail.

Prélevés sur les revenus perçus par un individu résidant en France et affectés au financement de la protection sociale/sécurité sociale, peu de revenus échappent aujourd'hui à la CSG et à ses satellites. Leurs recettes sont principalement affectées aux prestations familiales, au fonds de solidarité vieillesse (FSV), à l'assurance-maladie de la Sécurité sociale et à la perte d'autonomie via la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA).

En 1991, année de son introduction, le taux de la CSG était seulement de 1,1 %. Le taux de la CSG n'a cessé de croître avec les années et a pour particularité d'avoir un taux qui diffère en fonction du type de revenus. En 2018, le taux de la CSG atteint 9,2 % sur les revenus d'activité et 9,9 % sur les revenus du patrimoine et de placement. Avec la CRDS et les autres contributions, le taux des prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine et de placement grimpe à 17,2 %. A partir de 2019, la CSG sur les retraites supérieure à 2000  € mensuels est de 8,3 % et de 6,6 % sur les retraites entre 1200 € et 2000 €. En deçà de 1200 €, les pensions sont exonérées, tout comme les intérêts du livret A et LDDS ou encore la plus-value sur la vente de la résidence principale.

Sa base de taxation est plus large que celle de l'impôt sur le revenu. la CSG concerne plus précisément les salaires et les autres revenus d'activité, les retraites, les allocations chômage, les revenus du patrimoine et de placements et certains gains et mises liés aux jeux.

Avec une telle profondeur de champ, la CSG rapporte. En 2017, les recettes de la CSG approchaient les 100 Mds€, ce qui lui fait prendre la 2ème position, derrière la TVA (188 Mds€) et devant l'impôt sur le revenu (78 Mds€).

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "La CSG, c'est quoi ? [VIDEO]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit