1. Bourse & Sicav

PEA nouvelle formule : un réel bénéfice pour les épargnants

06/06/2019 - 14:36 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




PEA nouvelle formule : un réel bénéfice pour les épargnants

Face au désintérêt et à l’indifférence dans laquelle est plongé le Plan d’épargne en actions (PEA) depuis les crises de 2000 et 2008, plusieurs assouplissements bienvenus devraient redorer son blason auprès des épargnants.

Devenu un incontournable de l'investisseur en bourse, le Plan d'épargne en actions (PEA) ne s'est pas relevé de l'explosion de la bulle internet en 2000 ni de la crise des subprimes de 2008. Après avoir tutoyé les 8 millions de plans, leur nombre a été divisé par deux. En 2017, on ne dénombrait plus que 4 millions de PEA.

Afin d'inciter les épargnants à s'orienter ou se réorienter vers le PEA, la loi Pacte contient plusieurs mesures susceptibles de redorer le blason du plan d'épargne en actions.

Les conditions de retraits et de versements assouplies


Avant l'adoption de la loi Pacte, tout retrait avant les 8 ans du PEA entrainait systématiquement sa fermeture.
Désormais les retraits réalisés entre la 5ème et la 8ème année du plan ne sont plus synonymes de fermeture. Mieux encore, au terme des 5 ans du PEA, les retraits partiels n'interdisent plus des versements supplémentaires. Autrement formulé, passé les 5 ans du plan, il est possible d'effectuer retraits et versements à l'envi. Reste néanmoins un doute à lever. Ces dispositions sont-elles applicables aux PEA existants avant le 23 mai, date d'entrée en vigueur de la loi Pacte ? A la lecture de la loi, on peut le penser, il faudra cependant attendre les précisions de Bercy pour en avoir la certitude.
Les retraits avant 5 ans sont également concernés. Les retraits partiels avant 5 ans n'entrainent plus la fermeture automatique du plan dès lors que l'épargnant se retrouve dans l'une des situations exceptionnelles suivantes : licenciement, invalidité ou mise à la retraite anticipée du détenteur ou de son conjoint. Les retraits exceptionnels ne provoquent plus la fermeture du PEA mais seront imposables dans les conditions de droit commun. 

PEA : une taxation simplifiée


S'ajoute à ces mesures d'assouplissement, une simplification fiscale souhaitable. Le triple régime fiscal disparait, seuls deux régimes subsistent. L'un avant 5 ans et l'autre après 5 ans. Avant les 5 ans du plan d'épargne en actions (PEA), les retraits ne sont plus surtaxés. Les gains captés après un retrait effectué sur un PEA âgé de moins de 5 ans sont imposés au taux de 30 %*. La taxation du PEA de moins de 5 ans est maintenant calquée sur le droit commun des produits financiers et se voit appliquer la flat tax. Jusqu'ici, un retrait opéré sur un PEA profitable était taxé au taux de 39,2%* avant ses 2 ans et à 36,2 %* entre 2 et 5 ans.

Passé les 5 ans du PEA, les rachats sont exonérés d'impôt sur le revenu, ils restent cependant soumis aux prélèvements sociaux dont le taux est actuellement de 17,2 %.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 22 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "PEA nouvelle formule : un réel bénéfice pour les épargnants " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+13.6%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 22 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit