1. Toutes nos vidéos
  2. L'oeil du pro
  3. La Russie, nouvel eldorado de l'obligataire ? [VIDEO]

La Russie, nouvel eldorado de l'obligataire ? [VIDEO]

17/06/2019 - 14:05 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





La dette russe fascine les investisseurs en quête de rendement. Faut-il pour autant se laisser séduire par la classe obligataire de la Russie ? Nous avons posé la question à Jean-Charles Sambor, Responsable adjoint Dette émergente chez BNP Paribas Asset Management.



La finance comme beaucoup d'autres secteurs n'échappe pas au phénomène de mode. Les tendances se font et se défont au gré du temps et des évènements, et les investisseurs, plus enclins à suivre le mouvement qu'à voguer à contre-courant, ont parfois ce sentiment d'arriver après la bataille.
Parmi les tendances actuelles, la dette accommodée à la sauce russe dispose d'une certaine aura, mais vient alors l'inévitable question : n'est-il pas déjà trop tard pour mettre des obligations russes en portefeuille ? Les innombrables interrogations de nos internautes sur le sujet reflètent une certaine fascination des épargnants-investisseurs envers cette classe d'actif mais aussi leur vacillation à son encontre.

La venue de Jean-Charles Sambor sur le plateau de « l'œil du pro » constituait une occasion en or d'interroger ce gérant, qui a fait des émergents sa spécialité, quant à l'opportunité d'investir sur la dette obligataire du plus vaste Etat du monde.

Les arguments en faveur de cette classe d'actifs dont le taux à 10 ans affiche 7,69 % ne manquent pas. Jean-Charles Sambor, Responsable adjoint Dette émergente chez BNP Paribas Asset Management nous en expose un certain nombre.

Cependant que Jean-Charles Sambor identifie de solides et d'incontestables qualités militant en faveur de la dette russe, il reste circonspect. A l'appui de son opinion réservée sur le sujet, le responsable adjoint de la dette émergente chez BNP Paribas Asset Management évoque un motif qui à lui seul suffit, de son point de vue, à balayer, en l'état actuel des choses, les arguments en faveur de la dette russe.

Découvrez pourquoi Jean-Charles Sambor, Responsable adjoint Dette émergente chez BNP Paribas Asset Management ne succombe pas aux charmes de l'obligataire russe en cliquant sur la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "La Russie, nouvel eldorado de l'obligataire ? [VIDEO]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit