1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Fin du PTZ dans le neuf en zones détendues : une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus modestes

Fin du PTZ dans le neuf en zones détendues : une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus modestes

12/10/2019 - 08:48 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Fin du PTZ dans le neuf en zones détendues : une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus modestes

Le projet de loi de finances 2020 devrait définitivement enterrer le prêt à taux zéro dans le neuf en zones détendues (B2 et C) à compter du 1er janvier 2020. Le courtier en prêt immobilier Vousfinancer estime que les ménages les plus modestes en pâtiront.

Le PTZ avait été en 2018, dans l'immobilier neuf, « recentré sur les zones tendues (zones A, A bis et B1) » et réduit à 20 % dans les zones B2 et C. Le projet de loi de finances 2020 entend le supprimer intégralement dans ces dernières.

La fin du PTZ en zones B2 et C, un mauvais calcul ?


Selon Vousfinancer, la restriction du PTZ a une incidence fâcheuse. « Comme nous l'avions évoqué en juillet dans notre étude réalisée avec l'UNPI sur « la diversité des taux de propriétaires en France », l'arrêt du dispositif, particulièrement en zone B2 qui accueille 20 % de la population française et compte plusieurs grandes villes, dont Saint-Etienne et Brest, est contestable, » écrit le courtier en prêt immobilier. « La part des propriétaires n'y est en moyenne que de 57 %, soit 1 point de moins que la moyenne nationale et 23 points de moins que la médiane des communes. »

Des ménages modestes pénalisés


Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer enfonce le clou « Le fait de limiter la quotité de financement à 20 % du montant de l'opération en zones détendues a déjà pénalisé les primo-accédants puisque nous avons constaté en 2018 une baisse du nombre de dossiers avec un prêt à taux zéro de 35 % dans le neuf contre 21 % dans l'ancien. Supprimer le PTZ dans le neuf en zone B2 et C, après la suppression de l'APL accession, est préjudiciable pour les ménages modestes, mais aussi et bien sûr pour le secteur de la construction d'ores et déjà impacté par le recentrage du dispositif … »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Fin du PTZ dans le neuf en zones détendues : une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus modestes" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-
+13.9%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 22 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit