1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Coronavirus, le cygne noir que refusent de voir les marchés ?

Coronavirus, le cygne noir que refusent de voir les marchés ?

06/02/2020 - 17:37 - Sicavonline - La rédac'



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Les marchés actions n'ont cure de  l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV qui sévit en Chine. Comme si il n'y avait pas à redouter une quelconque incidence économique de ce drame sanitaire. Pourtant, l'activité de la seconde puissance économique mondiale est durement entravée par les mesures draconniennes prises par les autorités chinoises afin d'endiguer l'épidémie. Les marchés ont-ils raison de ne pas s'inquiéter ou s'obstinent-ils à ne pas vouloir reconnaître un cygne noir en puissance ? L'éclairage de Pierre Sabatier (PrimeView).


Depuis qu'en décembre s'est déclarée dans la ville chinoise de Wuhan l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, les marchés financiers accueillent quasiment d'un haussement d'épaules la propagation de la maladie dont le bilan officiel est jeudi 6 février 2020 de 28339 personnes infectées et de 565 décès. Cette équanimité devant une crise sanitaire de grande magnitude et ses conséquences économiques potentielles a de quoi dérouter. La Chine, en sa qualité de deuxième puissance économique mondiale, tient entre ses mains le sort de la croissance mondiale. Bien que l'activité y soit selon de nombreux rapports à l'arrêt dans plusieurs régions, les investisseurs continuent à prendre du risque (en témoigne l'excellente tenue des marchés actions), comme si cette crise sanitaire n'avait pas d'incidence profonde sur l'économie mondiale à l'instar de l'épidémie de SRAS de 2003. Les marchés sont-ils en plein déni de réalité ? Nous avons posé la question à Pierre Sabatier, président du cabinet d'analyse économique PrimeView.

Afin de voir l'interview de Pierre Sabatier (PrimeView), cliquez sur la vidéo ci-dessus. 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Coronavirus, le cygne noir que refusent de voir les marchés ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit