Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. BCE : « there are no limits » (Christine Lagarde)

BCE : « there are no limits » (Christine Lagarde)

20/03/2020 - 14:18 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




BCE : « there are no limits » (Christine Lagarde)

Alexandre Hezez, Directeur de la gestion financière chez Richelieu Gestion, décrypte le plan de la BCE pour soutenir la zone euro face aux conséquences économiques et financières du coronavirus.

Le plan de lutte contre les répercussions économiques du Covid-19 ou "pandemic purchase program" sera-t-il à la hauteur de ce défi sans pareil ?

Quelle que soit la réponse, le message de Christine Lagarde manifeste la volonté de la BCE de faire tout ce qu'elle sera en capacité de faire. « there are no limits » a twitté la présidente de la BCE.

Pour débuter la riposte face aux conséquences du coronavirus, la Banque centrale européenne annonce une mobilisation de 750 Mds€, soit l'équivalent de 16 % de son total bilan.
Ce programme d'achat s'étalera au minimum jusqu'à la fin de l'année et s'ajoutera au programme en place, soit au minimum 1000 Mds€ cette année, un montant annuel le plus élevé jamais atteint.

Alexandre Hezez, Directeur de la gestion financière chez Richelieu Gestion, souligne un élément crucial illustrant le changement de ton de la BCE, qui se dit prête « à accroître la taille et la durée de ses achats si nécessaire et à étudier tout obstacle sur sa route » –, une probable référence au plafond d'achat d'un tiers de l'encours de la dette d'un pays.

La présidente de la BCE veut faire passer un message fort. L'institution est au chevet de l'économie de la zone euro et mettra tout en œuvre, comme le confirme l'intégralité du tweet publié jeudi 19 mars  : « Des circonstances extraordinaires exigent une action extraordinaire. Il n'y a aucune limite à notre engagement en faveur de l'euro. Nous sommes déterminés à utiliser tout le potentiel de nos outils, dans le cadre de notre mandat ». Notant la détermination affichée de la BCE, Alexandre Hezez rapproche le « There are no limits » de la présidente de la BCE de la « détermination de Mario Draghi en 2012 avec son « whatever it takes ».

Au vu des évènements exceptionnels à bien des égards, Alexandre Hezez anticipe à l'évidence des marchés mouvants « au gré des annonces sur la propagation de l'épidémie et les actions menées par les différents Etats. »

De son point de vue et malgré cette situation complètement inédite « les mesures de soutien vont se diffuser progressivement dans l'économie réelle. Cela changera la donne pour l'économie de la zone euro et les marchés du crédit, À condition que la réponse budgétaire des États continue de s'accroître. La réaction sur les dettes devrait être importante. Auquel cas, cela voudra enfin dire que les banques centrales ont encore la main. Alors qu'aux États-Unis, l'entente n'est pas franchement cordiale entre le Président de la FED et Donald Trump, l'Europe, coordonnée et déterminée, se montre enfin à la hauteur. »

« Une première étape est franchie. Elle est trop tôt évidemment pour savoir si elle est suffisante mais en tout état de cause elle était nécessaire. » conclut Alexandre Hezez.


 





© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "BCE : « there are no limits » (Christine Lagarde)" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit