Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Bourse : le rebond du marché est-il justifié et solide ?

Bourse : le rebond du marché est-il justifié et solide ?

05/05/2020 - 10:17 - Sicavonline - Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse : le rebond du marché est-il justifié et solide ?

Dans son dernier édito, Arnaud Riverain, spécialiste des Small Caps et associé chez GreenSome Finance s'interroge quant à la solidité et la justification du rebond des marchés. Sa réponse est sans appel et invite à la réflexion.

Depuis la purge d'une violence extrême observée entre le 19 février et le 18 mars, les marchés ayant tous perdu environ 40%, on a pu observer un rebond net jusqu'à fin mars puis une poursuite de la reprise en avril toutefois moins prononcée. Ainsi, la plupart des indices parisiens depuis leurs plus bas de mars ont repris plus de 20%, les marchés américains dépassant les 30%. L'autre phénomène notable est la nette surperformance des small caps en avril par rapport aux larges, phénomène qui s'explique en grande partie par l'arrivée de plus de 150 000 nouveaux investisseurs individuels (source Euronext). Les secteurs les plus recherchés ont été ceux de la Santé mais aussi de la Tech ainsi que les Utilities et les Télécoms, ces derniers étant naturellement les secteurs les mieux protégés de la crise que nous traversons.

Les marchés jouent le court terme et l'afflux de liquidités


Une fois que l'on a fait ce constat, qu'en penser ? On a l'impression que le marché s'accroche aux nouvelles de court terme i.e. le sentiment que le pic épidémique est derrière nous, les nombreux espoirs suscités par les multiples annonces d'essais de candidats vaccins ou de traitements limitant les effets du covid-19 et surtout le sentiment si rassurant de savoir que nos banques centrales veillent sur nous grâce à un pouvoir interventionniste qui semble sans limite. Bref, même si l'économie traverse sa pire crise, comme on a les banques centrales qui jouent au Père Noël on peut dormir tranquille. Peu importe si quasiment aucune société n'est en mesure de se prononcer sur les mois à venir…

Bourse : les fondations du rebond sont-elles plus que fragiles ?

 

Des anticipations de résultats en recul de -8% à -30 % en à peine deux mois


Sans surprise, les prévisions de résultats se succèdent et la baisse fait consensus. A ce jour, les analystes attendent une baisse des bénéfices par action d'environ -30% pour 2020e, alors qu'à fin février nous étions sur une attente de hausse d'environ
7-8%. La baisse attendue semble assez logique au regard des dernières publications ou du moins du discours des sociétés qui fait consensus pour dire que le 2éme trimestre sera catastrophique, le 3éme anémique et le 4éme vise au mieux un retour à la normale. Il faut cependant demeurer prudent vis-à-vis des prévisions actuelles car la quasi-totalité des sociétés avouent ne pas savoir quels seront les impacts réels de la crise, ne parlons donc pas des analystes…


Si l'on regarde tout de même les estimations de BPA 2021e, on remarque que pour le CAC 40, on reviendra sur les niveaux de 2019, pour le CAC Mid&Small on ferait mieux de 21% et pour le CAC Small de 100%. Cela s'appelle une reprise en V ce qui semble extrêmement optimiste donc irréaliste à nos yeux, mais il est vrai que nous avons toujours eu un discours plutôt « bearish ».

Bourse : les fondations du rebond sont-elles plus que fragiles ?

 

Valorisation : un signal d'alerte supplémentaire


Avec la reprise des marchés et la baisse des prévisions de résultats, sans surprise les valorisations s'emballent pour 2020 et sont en ligne avec les moyennes historiques pour 2021. Aussi, on pourrait dire froidement que le marché regarde 2021 mais n'a cure de 2020. Cela ouvre la porte à de fortes déceptions à court terme. Encore un signal d'alerte à avoir en tête selon nous.

Bourse : les fondations du rebond sont-elles plus que fragiles ?

 

Une crise d'un nouveau genre


Suite à la crise des subprime, tout s'est bloqué par crainte de manque de liquidité. En résumé, plus personne ne se faisait confiance. Mais là tout s'est bloqué par absence de consommateurs. Les liquidités sont présentes, et c'est tant mieux, mais le vrai problème est que l'argent n'est plus dépensé. Aussi, immanquablement les chômeurs vont arriver par millions, cela a même commencé. Mais peu importe, les marchés regardent ailleurs, du moins pour le moment, trop rassurés par les banques centrales…

Le rebond qui s'est produit ne repose donc que sur un facteur, l'accès aux liquidités. D'ailleurs on a pu observer lors des derniers discours, dépourvus d'annonces majeures que la déception était immédiate. Cela rend le rebond d'autant plus fragile que l'économie a été oubliée. D'ailleurs, les sociétés jouent franc jeu. Elles naviguent à vue à court terme. Au mieux, elles attendent un retour à la normale au quatrième trimestre, mais ce raisonnement tient dans le monde d'avant i.e. avec un chômage qui ne cesse de baisser. Elles oublient qu'elles vont être confrontées à une nouvelle donnée : la disparition des consommateurs. Toute la question est donc de savoir à quelle vitesse les consommateurs vont revenir, en cela l'indicateur clé sera le chômage.

A court terme, il faudra être prudent car la bonne tenue du marché depuis le rebond repose sur pas grand-chose. Les opérateurs ont-ils vraiment pris conscience de ce qui va tomber au deuxième trimestre ? Probablement pas. Après s'il n'y a pas de « seconde vague importante », ce qui est possible quand on observe ce qui se passe en Chine, un peu d'optimisme de notre part ne fait pas de mal, cela peut donner du baume au cœur et tenir les marchés artificiellement. Autre facteur de soutien « artificiel », le fait que seules les actions seront à même d'apporter du rendement dans un environnement de taux au plancher pour encore très longtemps.

Enfin, si l'on revient à ce que nous sommes censé vraiment connaître, à savoir les Small Caps, leur surperformance est liée à l'arrivée de nombreux particuliers et à leur engouement pour les sociétés de la Santé quelques soient leur domaine. Il y a un phénomène qui ressemble d'une certaine manière à la ruée sur les Tech avant l'éclatement de la bulle télécoms en 2000. Attention donc, car les bulles sont faites pour éclater…


© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 18 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Bourse : le rebond du marché est-il justifié et solide ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 18 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit