Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Bourse & Sicav

Bourse : après la volatilité, quelle tendance ? - Une interview de Patrick Artus

12/05/2020 - 08:40 - Sicavonline - La Rédac'



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





A quel avenir sont promis les marchés actions ? Éléments de réponse en compagnie de Patrick Artus, chef économiste de Natixis.


Au cours de cet entretien avec Patrick Artus, le chef économiste de Natixis alimente la discussion autour de la tendance boursière qui se dessine alors que la France entame le 11 mai la phase de dé-confinement, emboitant le pas de plusieurs de ses voisins européens. 

Certes, l'activité économique reprend peu à peu son cours mais elle tournera au ralenti tant que craintes et interrogations quant au Covid-19 et à sa transmission subsisteront. Les inquiétudes quant à la survenue d'une deuxième vague épidémique impose un dé-confinement progressif afin, autant que possible, éviter une deuxième vague pandémique. Un retour très graduel à la normale qui impose notamment aux entreprises des mesures sanitaires strictes, de distanciation des salariés, de désinfection des locaux etc. Des dispositifs dont, selon Patrick Artus « on ne mesure pas encore à quel point elles vont réduire la productivité du travail. Plusieurs enquêtes assez préliminaires montent qu'on pourrait perdrait entre 10 et 15 % de productivité du travail ».

Un recul pressenti de la productivité qui vient se greffer à une sévère détérioration des fondamentaux économiques due au gel d'une majeure partie de l'activité économique aura-t-il, tôt ou tard, raison des marchés actions qui bien qu'actuellement volatils font preuve d'une surprenante résistance ? Les mauvaises nouvelles économiques prendront-elles le pas dans ce marché biberonné aux injections monétaires orchestrées par les banques centrales ?

Le chef économiste de Natixis dévoile la tendance boursière qu'il imagine se dessiner dans la vidéo accessible en cliquant sur l'image ci-dessus.

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : après la volatilité, quelle tendance ? - Une interview de Patrick Artus" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 18 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit