vide
Expertissim : l'art de vendre sur internet -  487305 - Actualités - Sicavonline

Expertissim : l'art de vendre sur internet

27/09/2011 - 09:08 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Expertissim : l'art de vendre sur internet

Après différentes expériences professionnelles, Gauthier de Vanssay souhaite entreprendre et décide de revenir à sa première passion : le marché de l'art. En 2007, il lance Expertissim, un site de e-commerce dédié à la vente d'objets d'arts et d'antiquités expertisés. Une nouvelle façon de vendre ces biens, plus simple, moins chère et au meilleur prix, telle est l'ambition d'Expertissim.com. Dans « portrait d'entreprise » Gauthier de Vanssay revient avec Vincent Bezault, rédacteur en chef de Sicavonline, sur les ambitions d'Expertissim.


Dans « Portrait d'entreprise », Vincent Bezault, rédacteur en chef de Sicavonline interviewe chaque semaine sur France Bleue 107.1 un chef d'entreprise sur son parcours, sa vision de l'entrepreneuriat, et son projet d'entreprise. Retrouvez les podcasts et les versions écrites des interviews.




Télécharger le fichier mp3

Cliquez ici




C'est en 2007 que Gauthier de Vanssay a décidé de lancer Expertissim un site internet dédié à la vente d'objets d'art et d'antiquités. Les ambitions d'Expertissim, son créateur ne s'en cache pas, il veut révolutionner le marché de l'art et propose à cet effet de vendre ces biens autrement.

Pour y parvenir, Gauthier de Vanssay, fondateur d'Expertissim, est parti d'un constat très simple. Lorsqu'un particulier détient un objet d'art ou une antiquité et qu'il envisage de le vendre deux solutions s'offrent à lui. Il peut se rendre chez un antiquaire ou chez un commissaire priseur. La première option présente l'avantage de pouvoir profiter du fruit de la vente immédiatement mais le particulier souvent peu informé ne peut être sûr d'avoir vendu son objet au prix réel du marché.
A l'inverse, passer par l'expertise d'un commissaire priseur permet d'obtenir une juste évaluation du bien mais présente un inconvénient de taille « les frais vendeurs sont assez élevés à hauteur de 20% » souligne Gauthier de Vanssay.

Gauthier de Vanssay propose de faire mieux et promet « des frais vendeurs réduits, puisque sur Expertissim ils sont cinq fois inférieurs aux prix qui se pratiquent sur le marché traditionnel avec une moyenne de 3,5% de frais vendeurs. »

Mais les avantages d'Expertissim ne s'arrêtent pas là. Le site internet offre aux vendeurs une ouverture sur le monde. Comme tous les sites internet, Expertissim n'a pas de limite, son marché « est très international » et pas du tout local. Avec « 4.000 connections par jour sur le site » recensé par Gauthier de Vanssay, Expertissim apporte une réelle valeur ajoutée « très différente de quelques acheteurs potentiels dans une dans une salle des ventes en région. »

Pas de doute pour Gauthier de Vanssay les particuliers ont plus de chance de vendre leur objet d'art ou leur antiquité sur Expertissim qu'ailleurs, ce qui n'est pas le fruit du hasard.

Sur Expertissim aucune vente ne peut avoir lieu sans qu'une expertise ne soit effectuée au préalable afin d'estimer la valeur du bien. Si le propriétaire de ce bien possède moins de dix objets, il peut « envoyer des photos à Expertissim, qui donnera une estimation de l'objet sur photo.» précise Gauthier de Vanssay.
Pour plus de 10 objets à expertiser, ce qui n'est pas si exceptionnel suite à une succession ou encore à un déménagement, « Expertissim peut faire déplacer un expert qui fera un inventaire des biens, le particulier pourra alors arbitrer entre ce qu'il veut vendre, ce qu'il ne veut pas vendre et ce qu'il veut donner. »

Ce travail d'expertise et d'estimation terminé reste l'étape de la détermination du prix. Une étape très importante pour Expertissim et son client. « Ce sont 35 experts qui collaborent avec Expertissim, [des professionnels] indépendants qui vont donner l'estimation de l'objet du vendeur avec une valeur haute et une valeur basse. »> explique Gauthier de Vanssay.

« Expertissim va démarrer la vente à la valeur haute de l'expertise » c'est ici toute l'originalité du site internet par rapport aux ventes traditionnelles. Ensuite, le prix de l'objet d'art va baisser pendant toute la durée de la vente (soit pendant 1 à 2 mois) jusqu'à la valeur basse « en dessous de laquelle l'objet ne descendra pas. »

Pendant toute la durée de la vente, c'est le premier acheteur qui clique sur acheter qui remporte l'objet, Gauthier de Vanssay précise que contrairement à d'autres sites de ventes en ligne d'objets d'occasion « il n y a pas d'enchère au sens propre » et le vendeur est assuré de toujours vendre « au prix du marché, souvent au dessus, puisque un tiers des objets sont vendus dès la première semaine de leur mise en ligne. » peut annoncer fièrement le fondateur d'Expertissim.

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.



FIP et FCPI : 18% de réduction d’impôt sur le revenu*

Découvrez notre sélection 2014 de FIP et FCPI offrant une réduction sur votre impôt*. Profitez de droits d'entrée réduits ! (*cf. conditions)
>> Pour découvrir nos FIP et FCPI, cliquez ici !

A lire autour du sujet "Expertissim : l'art de vendre sur internet" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline



Abonnez-vous à
notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +


vide
vide
Publicité
Articles les plus lus
Newsletter Sicavonline
Abonnez-vous à
notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +
SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 14 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 1 800 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME europénnes au travers de 63 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.