1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Le diable est dans les détails

Le diable est dans les détails

06/06/2007 - 15:01 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Les particuliers attendent avec impatience des précisions sur les mesures qui leurs ont été annoncées et qui sont loin d'être neutres d'un point de vue financier. Rappelons-les succinctement. Il sera peut-être indiqué de les intégrer, le moment venu, dans sa stratégie patrimoniale.

Crédits d'impôts

La population française ne compte que 57% de propriétaires de leur résidence principale. C'est une bonne initiative que de vouloir accroitre ce chiffre. Les prix ayant beaucoup monté au cours des dernières années, il n'est pas mauvais de donner un coup de pouce aux acheteurs, même si le niveau des taux et la durée des crédits restent encore raisonnables. Mais un crédit d'impôt plafonné à 1500 euros sur cinq ans pourrait n'être favorable qu'à une fraction limitée du marché : les primo-accédants.

Heures supplémentaires exonérées des charges sociales et de l'impôt sur le revenu

En dépit des controverses théoriques, il n'est pas douteux qu'une telle mesure renforcera le pouvoir d'achat des ménages qui ont du travail et peuvent travailler plus.

Bouclier fiscal

Si toutes les charges sont effectivement prises en compte, y compris la CSG-CRDS, ce bouclier fiscal va régler les graves soucis engendrés par l'ISF pour de nombreux contribuables et dissuader de nombreux exilés fiscaux potentiels de franchir la frontière. Une mesure attendue avec impatience et qui représente une façon simple de réformer un impôt si chargé d'affect.

ISF et private equity

Autre mesure touchant l'ISF : la possibilité de consacrer une partie du montant de cet impôt, 50 000 euros probablement, à un investissement direct dans les PME. C'est certainement une disposition habile, qui viendrait justifier, à posteriori, une imposition de la fortune au nom de la responsabilité économique des clients fortunés. Restent à connaitre les dispositions pratiques de cette mesure. Si celles-ci sont conformes aux attentes, c'est un remarquable appel d'air qui s'en suivra pour l'esprit entrepreneurial en France même si le métier de business angel ne s'improvise pas. Gare aux déconvenues.

Droits de succession

Quant à la réduction des droits de succession en ligne directe, les franchises pourraient être totales sur la part du conjoint survivant, et portées à 150 000 euros par héritier en ligne directe. Une mesure très favorable pour les particuliers. Elle pourrait induire à terme des allégements sur la fiscalité de l'assurance-vie.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



Gestion Conseillée : Faites-vous aider pour choisir vos SICAV et FCP

Profitez d'un conseiller dédié pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille. Bénéficiez de conseils sur une large gamme de supports tout en restant le décisionnaire final. Offre accessible dès 25 000€*.

*A partir de 25 000€ d'avoirs financiers investis par l'intermédiaire de Sicavonline





Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit