1. Bourse & Sicav
  2. Focus entreprises
  3. Xavier Niel [Free] versus Martin Bouygues dans les télécoms mobiles

Xavier Niel [Free] versus Martin Bouygues dans les télécoms mobiles

04/09/2008 - 06:00 - Performance Bourse



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





(PerformanceBourse.com) C'est le match du moment, et il oppose Xavier, fondateur du "démocratiseur" d'Internet en France Free, à Martin Bouygues, qui donne dans le BTP, les médias (TF1, Bouygues Telecom) et l'énergie (30% d'Alstom). En effet, Xavier Niel veut obtenir une licence de téléphonie mobile 3G et se lancer sur ce marché dominé par trois géants : Orange, SFR et Bouygues Telecom. Mais y parviendra-t-il ? Son principal opposant, Martin Bouygues, jouit du confortable soutien de son ami Nicolas Sarkozy. Le président de la République vient justement de reporter la procédure d'attribution de cette licence. Xavier Niel est toutefois décidé à se battre jusqu'au bout.

Le patron de Free n'hésite pas à promettre monts et merveilles : il assure qu'une famille de trois personnes équipée d'autant de forfaits téléphoniques pourra économiser jusqu'à 1.000 euros par an avec Free ! Souhaitant capter entre 5% et 20% du marché, Free appliquerait les recettes qui ont contribué à sa percée remarquée dans l'ADSL, où son forfait à 29,99 euros par mois rencontre un franc succès.



Les MVNO, des " coucous " selon Martin Bouygues



Pour le moins dubitatif, Martin Bouygues se demande par quel " mystère " Free facturera un tel forfait 4,6 euros par mois, selon ses calculs. De même qu'il doute de la capacité du groupe à déployer un réseau 3G en investissant 1 milliard d'euros là où Bouygues Télécom, fort de nombreux contrats passés avec l'Etat, dépense 850 millions par an. Le troisième opérateur mobile français vient en outre d'annoncer un bénéfice net part du groupe de 308 millions d'euros au titre du 1er semestre, pour un chiffre d'affaires de 2.465 millions. Soit une marge nette de 12,5% ! L'on comprend mieux pourquoi Martin Bouygues ne souhaite pas qu'un quatrième opérateur vienne accroître la concurrence.


Un mot que Martin Bouygues ne semble pas apprécier dès qu'il est question de téléphonie mobile. En marge de la publication de ses comptes, Martin Bouygues a rappelé qu'il s'opposerait fermement au développement des MVNO - ces opérateurs mobiles dits virtuels qui rachètent des minutes aux trois grands acteurs et les commercialisent à leur sauce - sur son réseau. " Le MVNO est un coucou, qui fait son nid chez les autres, surcharge votre réseau, n'investit pas et prend zéro risque ", a-t-il lancé. Cette sortie a provoqué une réaction indignée des acteurs concernés, réunis sous l'égide de l'association Alternative Mobile.
Copyright (c) 2008 Performance Bourse. Tous droits réservés.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit