1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. 2009, l'année des obligations d'entreprises !

2009, l'année des obligations d'entreprises !

12/01/2009 - 15:20 - Sicavonline - Stefan Isaacs, gérant de fonds obligataire chez M&G Investments



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





L'année 2009 s'annonce pleine de défis tant du côté actions que du côté des obligations. Les récentes baisses de taux d'intérêt par la Banque Centrale Européenne ont été encourageantes ; nous pensons cependant que les taux doivent continuer de baisser et rester bas pour relancer la croissance économique.

Les investisseurs en emprunts d'états européens ont été les gagnants en 2008 grâce à des rendements ayant atteint des niveaux historiquement bas. La probable chute de l'inflation devrait confirmer cette tendance en 2009. En ce qui concerne les obligations d'entreprises, les "spreads" de crédit sont maintenant plus élevés qu'en 1932 ce qui implique que le marché anticipe un nombre de faillites d'entreprises sans précédent. Juste avant la crise, les obligations d'entreprises « investment grade » offraient un rendement supérieur de 0.5% aux obligations d'états. Ces obligations rapportent actuellement 7% en moyenne d'où un écart de 4% par rapport aux emprunts d'Etats.

Des sociétés de qualité notées « investment grade » peuvent néanmoins faire faillite (Lehman Brothers, Enron...) d'où l'importance d'être extrêmement sélectif en faisant appel à des asset managers réputés pour leur gestion obligataire. Néanmoins, il est très peu probable que les taux de défauts s'approchent des niveaux anticipés par le marché. Les « spreads » actuels sont exceptionnellement attrayants et rendent l'investissement en obligations d'entreprises particulièrement intéressant en ce début d'année.

D'après M&G Investments, les investisseurs reviendront progressivement sur cette classe d'actifs en délaissant le cash pour obtenir des rendements plus élevés. Ensuite, les investisseurs institutionnels réalloueront leurs actifs en direction des obligations au détriment des autres classes d'actifs telles que les actions, l'immobilier ou la gestion alternative, moins attractives d'un point de vue risque / rendement. Enfin, les entreprises vont réduire leur endettement en émettant des actions pour racheter leurs obligations.

Ces trois éléments auront pour effet de contrebalancer les ventes forcées récentes des banques et des hedge funds. Les « spread » pourraient progressivement baisser et se traduire par des plus-values importantes pour les investisseurs.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit