1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Japon : les économistes de BNP Paribas anticipent un léger rétablissement de la croissance au troisième trimestre

Japon : les économistes de BNP Paribas anticipent un léger rétablissement de la croissance au troisième trimestre

01/10/2010 - 15:32 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





La baisse du chômage et le rebond de la consommation au Japon en août augurent, selon les économistes de la banque BNP Paribas, une relative accélération de la croissance du PIB au troisième trimestre. Cependant, les économistes n'envisagent pas de sortie de la déflation avant deux ans.

Léger recul du taux de chômage


Dans une note, les économistes de la banque BNP Paribas jugent que les statistiques japonaises du mois d'août annoncent une modeste reprise de la croissance économique au troisième trimestre après le sévère ralentissement du deuxième trimestre, au cours duquel le PIB n'avait crû que de 0,1 %. L'embellie est notamment perceptible sur le marché de l'emploi. Le taux de chômage s'est ainsi replié de 5,2 % en juillet à 5,1 % en août.

Rebond de la consommation des ménages

Par ailleurs, les mesures publiques de soutien à la consommation ont permis un redressement de la consommation en août. Les dépenses des ménages japonais ressortent en effet en hausse de 0,7 % en août après une baisse de 0,4 % en juillet.

Selon les économistes de la BNP Paribas, la consommation sur l'ensemble du troisième trimestre devrait être plutôt solide, car « la fin des incitations à l'achat de nouvelles voitures en septembre devrait conduire les ménages à anticiper leurs acquisitions d'automobiles ».

La fin des mesures publiques de soutien devrait, d'après l'équipe de recherche économique de la banque, provoquer un fléchissement des dépenses des ménages, qui ne devraient progresser que de 0,7 % en 2011 contre 1,1 % sur l'ensemble de l'année 2010.

Pas de sortie de la déflation avant 2012

Les prix, quant à eux, ont encore baissé en août de 0,9 %. Cependant, d'après les économistes de la BNP Paribas, la déflation devrait décélérer. En effet, la croissance économique, qui de leur point de vue dépassera 1 % en rythme annualisé lors des semestres à venir, devrait provoquer une baisse du nombre de capacités de production excédentaires, réduisant ainsi les pressions à la baisse sur les prix. Les économistes considèrent néanmoins que le maintien du yen à un niveau élevé limitera l'impact de la croissance sur le niveau des prix. Ainsi, selon eux, la déflation devrait perdurer jusqu'au second semestre 2012.

© Sicavonline

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+11.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit