1. Immobilier de placement
  2. Investir et défiscaliser
  3. Emprunt immobilier : les taux se renégocient au plus bas

Emprunt immobilier : les taux se renégocient au plus bas

17/11/2010 - 16:48 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Emprunt immobilier : les taux se renégocient au plus bas

Meilleurstaux.com, spécialiste du crédit immobilier sur internet, constate que l'effondrement des taux du crédit immobilier favorise un rebond du marché immobilier à confirmer et a surtout fait exploser les demandes de renégociation de prêt. Plus optimiste que d'autres acteurs du secteur, le courtier envisage même une nouvelle baisse des taux d'ici à la fin de l'année, tant les banques sont prêtes à sacrifier leurs marges pour attirer de nouveaux clients.

Les taux des crédits immobiliers n'ont jamais été aussi bas. Depuis 24 mois, les taux ont perdu jusqu'à deux points, passant de plus de 5 % à 3 %. Meilleurstaux.com a relevé, ces dernières semaines, des taux moyens aux alentours de 3,20 % sur 15 ans. Ce constat, qu'on nous répète à l'envi depuis plusieurs mois, a semble t-il porté ses fruits et pas seulement sur les candidats à l'accession. Depuis le commencement de cette chute vertigineuse des taux, en partie due à la concurrence féroce que se livrent les banques pour attirer de nouveaux clients, les demandes de renégociation de prêt affluent. Chacun voulant profiter de cette baisse.

« La renégociation, symbole de la baisse des taux »

Le directeur général de Meilleurtaux.com, Christian Camus, fait état d'une forte hausse des demandes de prêts et du nombre de prêts réellement accordés par les banques. Le courtier a enregistré 51.000 dossiers en octobre 2010, contre 35.000 un an plus tôt. Autre constat significatif du spécialiste : ces derniers mois, le nombre de demandes de renégociation de prêt a littéralement explosé. Au mois d'octobre, le courtier a reçu 15.000 demandes d'emprunteurs souhaitant obtenir une révision à la baisse du taux de leur emprunt. Ce qui représente 30 % des dossiers déposés sur le site du courtier (15.000 dossiers sur un total de 49.000), et près de cinq fois plus que l'année précédente.

Est-il toujours intéressant de rénégocier son prêt immobilier ?


Ce phénomène n'est pas récent mais il s'est progressivement généralisé. Car les ménages endettés ont bien compris l'intérêt de la renégociation de leur prêt. Toutefois, la révision d'un prêt n'est pas intéressante pour tous les emprunteurs. Le différentiel de taux entre l'ancien emprunt et le nouveau doit être significatif. En pratique, l'écart entre le taux obtenu lors de la souscription du prêt et le taux actuel du marché doit être d'au moins un point. En outre, le crédit doit être relativement récent ou la durée de remboursement court encore sur au moins 15 ans.« Dans ces hypothèses, la renégociation permet en effet, dans certains cas, d'économiser jusqu'à cinq années de remboursement et près de 50 % du coût du crédit, ceci à mensualités constantes ».

« Pour les nouveaux emprunteurs présentant un excellent dossier, le taux de 3 % proposé sur 15 ans en octobre 2010 (hors assurance) fait baisser la mensualité de 32 euros par rapport à la même période de 2009, ce qui conduit à une économie sur le coût du crédit de 5 793 euros. Si l'on prend comme référence l'année 2000, où le taux se situait à 5,70 %, la diminution mensuelle est de 137 euros, soit un allègement de 25 230 euros du coût du prêt. Enfin, si la référence remonte à 20 ans (1990), avec un taux de 9 %, l'économie est de 324 euros chaque mois et de 58 263 euros sur quinze années. ».

Avec des taux au plus bas, le marché immobilier « enregistre des signes de reprise »

La baisse des taux a également permis au marché de l'immobilier de rebondir, mais cette reprise n'est pas généralisée. Meilleurtaux.com constate que les prix et les transactions s'envolent dans les grandes métropoles, notamment à Paris, alors que certaines régions de province sont encore atones, voire en régression. Pour l'avenir, les signes de reprise à relativement court terme demandent encore à être confirmés. Car malgré la faiblesse des taux d'intérêt et des éléments de nature à soutenir le marché immobilier, les prix demeurent élevés ce qui fragilise la solvabilité des ménages.

Au contraire, l'inquiétude liée à la retraite joue en faveur de l'investissement immobilier, tout comme la frilosité des ménages face à une Bourse encore très chahutée. « Cependant, commente Christian Camus, les incertitudes économiques, la diminution des avantages du dispositif Scellier pour le marché du neuf, la fin des avantages fiscaux sur les intérêts d'emprunt, mais également de possibles modifications dans le cadre de la réforme annoncée de la fiscalité, sont autant de facteurs qui pourraient avoir un impact, parfois seulement conjoncturel, sur les tendances du marché ».

Meilleurstaux.com présume une nouvelle baisse des taux

Pou autant, le spécialiste du crédit immobilier reste positif quant à l'évolution des taux d'intérêt. Alors que pour certains courtiers, comme empruntis.com, la tendance et à la stabilisation des taux, Meilleurstaux.com croit encore à une baisse d'ici la fin de l'année.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+10.8%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.