1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Allemagne : la sortie du nucléaire pourrait rendre les entreprises allemandes moins compétitives

Allemagne : la sortie du nucléaire pourrait rendre les entreprises allemandes moins compétitives

30/05/2011 - 17:07 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Allemagne : la sortie du nucléaire pourrait rendre les entreprises allemandes moins compétitives

Selon Aurel BGC, la décision de l'Allemagne d'abandonner l'énergie nucléaire d'ici 2022 provoquera une hausse du coût de l'électricité outre-Rhin, avec un impact négatif sur la compétitivité et donc sur la croissance de certaines entreprises allemandes.

Dimanche 29 avril, l'Allemagne a pris la décision de sortir de l'énergie nucléaire d'ici 2022. Impopulaire depuis plusieurs années outre-Rhin, l'électricité nucléaire était devenue difficile à défendre auprès de la population après la catastrophe de Fukushima.

Mais cette décision politique ne sera pas sans conséquences économiques. L'Allemagne, qui dispose de 17 réacteurs nucléaires, produit environ 22 % de son électricité grâce au nucléaire. Le pays a donc dix ans pour remplacer cette source d'énergie, ce qui demandera des investissements considérables. Le quotidien allemand « Süddeutsche Zeitung » aurait évoqué une somme de 40 milliards d'euros, selon le bureau d'études Aurel BGC.

De leur côté, « les industriels allemands s'inquiètent des conséquences de l'arrêt des centrales atomiques sur la sécurité énergétique du secteur », note CM-CIC Securities. Son confrère Aurel BGC, pour sa part, explique que la sortie du nucléaire renchérira le coût de l'électricité en Allemagne, ce qui nuira à la compétitivité et donc à la croissance de certaines sociétés industrielles et de services. « L'acier, l'aluminium, mais aussi les « Data Center » (NDLR : centres de traitement de données) seront pénalisés par cette décision. »

On y verra peut-être un peu plus clair lundi 6 juin, date à partir de laquelle la chancelière allemande Angela Merkel devrait annoncer une série de lois sur le secteur énergétique.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Allemagne : la sortie du nucléaire pourrait rendre les entreprises allemandes moins compétitives " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit