1. Accueil
  2. >
  3. Université
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Immobilier

Titrisation

12/07/2013 - 18:19 - Sicavonline (mis à jour le : 05/05/2023 - 16:43)




La titrisation, qu'est-ce que c'est ?

Apparue au début des années 1970 aux Etats-Unis afin de faciliter l'octroi de prêts immobiliers, la titrisation est une opération financière consistant à rendre liquides des actifs qui à l'origine ne le sont pas ou peu (par exemple des créances) afin de pouvoir les vendre sur le marché des capitaux.

La titrisation, pour quoi faire ?

Par cette technique, le détenteur d'actifs illiquides cherche soit des financements tout simplement soit à évacuer tout ou partie du risque associé au portefeuille. Par ailleurs, depuis que le comité de Bâle a émis les recommandations de Bâle 1 en 1988, la titrisation a aussi joué le rôle d'un instrument de gestion du capital dont les banques ne se sont pas privées pour se conformer au ratio de fonds propres (ratio Cooke - 8%) imposé par les Accords de Bâle.

La titrisation, comment ça marche ?

Le processus de titrisation s'effectue en plusieurs étapes et fait intervenir différents acteurs. Tout d'abord, le cédant, c'est-à-dire l'entité (entreprises ou banques) qui veut se séparer des actifs illiquides, les rassemble selon leur nature (créances diverses telles que des crédits immobiliers ou à la consommation, loyers, factures...) au sein d'un portefeuille. Ce dernier est cédé à une société ad hoc (Special Purpose Vehicle (SPV) ou Fonds Commun de Titrisation (FCT) anciennement fonds commun de créances) aussi appelée véhicule de titrisation qui joue le rôle d'intermédiaire entre le cédant et les investisseurs. En effet, la société de gestion acquiert le portefeuille d'actifs titrisés en émettant elle-même des titres de créances négociables adossés aux créances illiquides, communément appelés asset-backed securities (ABS). Le prix de souscription aux obligations émises par la société intermédiaire payé par les investisseurs permet à celle-ci de retourner au cédant la valeur de ses actifs d'origine sous forme parfaitement liquide.

La titrisation dans la crise des subprimes

La croissance continue de l'immobilier américain de 2000 à 2007 portée par la faiblesse des taux directeurs de la Fed entre 2000 et 2003 (1% en 2003) a fortement incité les banques à utiliser l'outil de la titrisation pour rendre liquides les emprunts immobiliers déjà accordés et donc accroître leur capacité à prêter. En 2007, lorsque la bulle immobilière a éclaté et que les prix immobiliers ont chuté, tous les établissements bancaires ont cherché à se séparer des actifs subprimes qui à cause de la titrisation massive n'étaient plus identifiables. La titrisation des prêts subprimes a donc constitué un facteur aggravant puisqu'elle a démultiplié le risque, contaminant davantage l'ensemble du système bancaire. Ensuite la machine infernale était lancée, chaque banque craignant d'être le créancier d'un établissement détenant ces actifs toxiques invisibles se refusa à toute activité sur le marché interbancaire du jour au lendemain qui fut donc paralysé. Autrement dit, les banques refusent de se prêter les unes aux autres. Cette crise de liquidité finit par mettre en faillite de nombreuses banques et assureurs (dont Merril Lynch, Bear Stearns, Lehman Brothers, AIG). La crise des subprimes s'est alors muée en crise financière puis en crise économique.

La titrisation des crédits immobiliers débarquera-t-elle en France

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, a appelé le 16 janvier lors de la présentation de ses voeux le secteur financier Français à développer la titrisation des crédits immobiliers : « Il apparaît indispensable que nous nous donnions les moyens de développer une titrisation déconsolidante des crédits immobiliers résidentiels (...) ». La titrisation des prêts subprimes a donc constitué un facteur aggravant puisqu'elle a démultiplié le risque, contaminant davantage l'ensemble du système bancaire. Ensuite la machine infernale était lancée, chaque banque craignant d'être le créancier d'un établissement détenant ces actifs toxiques invisibles se refusa à toute activité sur le marché interbancaire qui fut donc paralysé. Cette crise de liquidité finit par mettre en faillite de nombreuses banques et assureurs (dont Merril Lynch, Bear Stearns, Lehman Brothers, AIG). La crise des subprimes s'est alors muée en crise financière puis en crise économique.









Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Vous souhaitez investir avec Sicavonline et bénéficier de l'aide d'un expert ?
Laissez nous vos coordonnées.
Demande d'informations







*Certains champs sont obligatoires.
Envoyer

Mention CNIL et informations sur la protection des données personnelles




Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus

 
Perf.
5 ans
+13.4%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)