1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. Livret A : A qui profiteront les fonds collectés ?

Livret A : A qui profiteront les fonds collectés ?

22/11/2010 - 09:33 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Livret A : A qui profiteront les fonds collectés ?

Les fonds déposés par les épargnants sur les livrets A doivent-ils servir à financer le logement social ou les PME ? Tel est l'enjeu du débat qui oppose actuellement les banques et la caisse des dépôts et consignation (CDC). Un débat qui devra être tranché par le gouvernement dès l'an prochain.

Avant l'ouverture de la commercialisation du livret A à l'ensemble des banques en 2009, la quasi-totalité des fonds collectés sur les livrets réglementés était reversée par la banque postale et la caisse d'épargne à la caisse des dépôts et consignation (CDC). Les milliards d'euros recueillis étaient alors principalement consacrés au financement du logement social.

Depuis cette date et l'ouverture à la concurrence de la distribution du livret A, les banques ne reversent qu'une partie des fonds qu'ils collectent via le livret A à la CDC (environ 63 %). L'autre partie est conservée par les banques, à condition qu'ils utilisent ces sommes pour financer les PME.

Nouvelle répartition des fonds collectés sur les livrets A

Une répartition des fonds qui est aujourd'hui au centre des discussions. Car le gouvernement doit revoir cette répartition dès l'an prochain et fixer un nouveau taux de partage des sommes épargnées sur les livrets A entre les banques et la CDC. Actuellement, la CDC peut compter sur les 160 milliards que lui reversent les banques pour remplir sa mission de service public.

Le livret A doit soutenir les crédits aux PME, selon les banques

D'un côté, les banques s'opposent à toute augmentation du taux répartition de la collecte sur les livrets A et militent même pour que la part reversée à la CDC diminue. Les grands réseaux bancaires affirment qu'une ponction supérieure à 50 % de la collecte du livret A aurait pour effet de priver les PME d'une source importante de financement et serait donc une menace pour l'économie toute entière.

Le livret A doit financer le logement social, selon la CDC

De l'autre côté, la caisse des dépôts et consignation argue que pour assurer sa mission et financer la construction de logements sociaux, elle doit récupérer au moins 70 % des sommes déposées sur les livrets A, au lieu de 63 % actuellement. Selon le directeur de la CDC, Augustin de Romanet, réduire l'enveloppe attribuée à la CDC via les dépôts collectés par les banques sur les livrets A mettrait en péril le principal objectif du livret A, à savoir la construction de logements sociaux.

La répartition de l'épargne réglementée devrait être arrêtée en 2011

Faut-il rappeler que l'enjeu est de taille puisque le montant cumulé des dépôts sur le livret préféré des Français s'élève actuellement à près de 200 milliards d'euros. Cumulé au livret de développement durable, les sommes déposées représentent 260 milliards d'euros. Une manne financière que les grands bancaires ne sont pas prêts à abandonner.
Le gouvernement devra trancher la question dès l'an prochain. Ce qui signifie qu'il devra choisir entre le financement du logement social et celui des PME.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Livret A : A qui profiteront les fonds collectés ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit