1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. N'oubliez pas de payer le deuxième tiers provisionnel d'impôt sur le revenu, au plus tard le 15 mai

N'oubliez pas de payer le deuxième tiers provisionnel d'impôt sur le revenu, au plus tard le 15 mai

19/04/2013 - 11:29 - Sicavonline (mis à jour le : 13/05/2014 - 12:07)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




N'oubliez pas de payer le deuxième tiers provisionnel d'impôt sur le revenu, au plus tard le 15 mai

Si vous n'êtes pas mensualisé et que vous avez payé l'impôt sur le revenu l'an dernier, vous êtes redevable d'un acompte provisionnel d'impôt sur le revenu à verser au plus tard le mercredi 15 mai 2013. Comment régler la note ? Mensualisation ou règlement par tiers provisionnels ? Les bonnes questions à se poser.

Les déclarations d'impôt sur le revenu (formulaires 2042, 2042 C, 2044...) arrivent peu à peu dans les boites à lettre et sont disponibles en ligne à compter de ce vendredi 19 avril sur impots.gouv.fr .
Beaucoup d'entre vous n'ont donc pas encore rempli leur déclaration des revenus 2012 (qui doit être remise aux services des impôts au plus tard le 27 mai ou au cours du mois de juin si vous choisissez de déclarer en ligne.

Pourtant, dans moins d'un mois vous devrez payer le deuxième tiers provisionnel de l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire une avance sur l'impôt 2013 dû au titre des revenus encaissés l'an dernier.

Date limite de paiement du 2e acompte, le mercredi 15 mai

Vous avez donc jusqu'au 15 mai à minuit pour régler le deuxième tiers provisionnel de l'impôt sur le revenu. Les contribuables ayant opté pour la mensualisation de l'impôt sur le revenu ne sont pas concernés par cet acompte.

Majoration de 10 % en cas de retard

En cas de non respect de cette date limite de paiement fixée par le Trésor public, vous encourez une majoration égale à 10 % de la somme non réglée.

Choisissez votre mode de règlement

Pour payer cet acompte d'impôt, plusieurs moyens sont mis à votre disposition : virement, chèque ou encore espèces. Vous pouvez également payer en ligne en vous rendant sur le site internet de la direction générale des impôts , vous aurez alors 5 jours de plus pour remplir votre obligation, soit jusqu'au 20 mai et votre compte ne sera débité que le 27 mai. Mais vous pouvez également choisir le prélèvement à l'échéance qui ne prendra effet que le 27 mai.

Une option que se transforme en obligation lorsque le montant de votre acompte est supérieur à 30.000 euros. Dans ce cas de figure vous devez obligatoirement réaliser un paiement en ligne ou par prélèvement à l'échéance. Vous pouvez aussi opter pour le prélèvement mensuel.

Paiement via un smartphone

Désormais, vous pouvez également régler via votre smartphone. Ce mode de paiement ne peut être utilisé si vous n'avez jamais télépayé votre impôt sur le revenu. Dans le cas contraire, il suffit alors de télécharger l'application « impot.gouv » sur votre mobile et de flasher le code imprimé en vas à gauche de la première page de votre avis. En payant par smartphone, vous bénéficiez des mêmes délais que pour le paiement direct en ligne.

L'application « Impots.gouv » est téléchargeable gratuitement sur Google Play et App Store.

L'adhésion à la mensualisation de l'impôt sur le revenu encore possible

Si vous souhaitez étaler plus régulièrement vos paiements sur l'année, vous pouvez encore demander à bénéficier de la mensualisation. Vous pouvez adhérer au prélèvement mensuel jusqu'au 15 mai à minuit. Dans ce cas, vous n'avez pas à régler l'acompte que vous avez reçu. Votre première mensualité sera prélevée sur votre compte le 15 juin. Elle comprendra les mensualités de janvier, février et mars. Le montant sera égal aux mensualités qui auraient dû être versées depuis le mois de janvier. Si vous ne vous décidez pas tout de suite, vous pourrez adhérer au prélèvement mensuel à tout moment de l'année. Mensualiser ses impôts relève avant tout d'un choix personnel lié à la gestion de sa trésorerie. Contrairement à ce qu'on peut lire parfois elle n'a guère de conséquences financières liées au placement des sommes qui au lieu d'être réglées chaque mois sont payées trois fois par an.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "N'oubliez pas de payer le deuxième tiers provisionnel d'impôt sur le revenu, au plus tard le 15 mai" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.