1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. Impôt sur le revenu : dernier jour pour régler le deuxième tiers provisionnel

Impôt sur le revenu : dernier jour pour régler le deuxième tiers provisionnel

13/05/2014 - 15:33 - Sicavonline (mis à jour le : 15/05/2014 - 14:50)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Impôt sur le revenu : dernier jour pour régler le deuxième tiers provisionnel

Si vous n'êtes pas mensualisé et que vous avez payé l'impôt sur le revenu l'an dernier, vous êtes redevable d'un acompte provisionnel d'impôt sur le revenu à verser au plus tard le jeudi 15 mai 2014. Comment remplir votre charge avec simplicité.

Beaucoup d'entre vous n'ont pas encore rempli leur déclaration des revenus 2013 (qui doit être remise aux services des impôts au plus tard le 20 mai ou les 27 mai, 3 ou 10 juin si vous déclarez en ligne sur impots.gouv.fr.
Pourtant, vous devez déjà régler le deuxième tiers provisionnel de l'impôt sur le revenu, et éventuellement les prélèvements sociaux dans les deux jours qui viennent au titre d'une avance sur l'impôt 2014 dû sur les revenus encaissés l'an dernier. Cet acompte est donc calculé sur l'impôt réglé l'an dernier.

Avis d'imposition sur le revenu en ligne

Le fisc ne vous prend pas par surprise et vous adresse un avis d'imposition pour vous rappeler votre obligation.
Si vous avez choisi de ne plus recevoir vos avis d'impôt sur le revenu sous forme papier, un courriel vous a été envoyé pour vous avertir de la mise en ligne de votre avis concernant le 2ème acompte 2014 dans votre espace Particulier d'impots.gouv.fr. Cette mise en ligne est d'ores et déjà réalisée et vous pouvez consulter votre avis d'acompte dans votre espace. Dans les quelques cas où votre option pour un avis dématérialisé n'a pas pu être prise en compte par l'administration, vous en êtes averti par courriel et vous recevez votre avis par courrier.

Si vous n'avez pas opté pour l'avis électronique d'impôt, un avis papier relatif au 2ème acompte 2014 vous a été adressé. Sur impots.gouv.fr, vous pouvez également consulter, sauf cas particulier, votre avis d'impôt qui est disponible dans votre espace Particulier.

Si vous souhaitez vous inscrire dans la démarche éco-responsable développée par la direction générale des Finances publiques, vous pouvez opter pour l'avis électronique en vous rendant dans votre espace Particulier d'impots.gouv.fr, rubrique « Mon profil ». Si vous faites ce choix avant le 30 juin, votre option prendra effet pour l'avis concernant le solde de votre impôt sur le revenu (date limite de paiement au 15 septembre principalement).

Date limite de paiement du 2e acompte, le jeudi 15 mai

Quel que soit le mode de transmission de votre avis d'imposition, vous avez jusqu'au jeudi 15 mai à minuit pour régler le deuxième tiers provisionnel de l'impôt sur le revenu. Si vous avez opté pour la mensualisation de l'impôt sur le revenu, vous n'êtes évidemment pas concerné par cet acompte.

Majoration de 10 % en cas de retard

Si vous n'êtes pas mensualisé et que vous ne respectez pas cette date limite de paiement fixée par le Trésor public, vous encourez une majoration égale à 10 % de la somme non réglée à temps.

Choisissez votre mode de règlement

Afin de remplir cette obligation fiscale, différents moyens de paiement sont à votre disposition : virement, chèque ou encore espèces. Vous pouvez également payer en ligne en vous rendant sur le site internet de la direction générale des impôts , vous aurez alors 5 jours de plus pour remplir votre obligation, soit jusqu'au 20 mai et votre compte ne sera débité que le 26 mai.

Le paiement direct en ligne peut s'effectuer de deux façons. Depuis votre ordinateur sur le site impots.gouv.fr ou avec votre smartphone avec l'application « Impots.gouv ». Votre avis d'acompte comporte un flashcode en bas à gauche de la première page : vous pouvez payer le montant dû par smartphone grâce à l'application « Impots.gouv ». Cette application est téléchargeable gratuitement sur le Google Play, l'App Store et le Windows Phone Store.

L'adhésion à la mensualisation de l'impôt sur le revenu encore possible

Vous pouvez aussi opter pour le prélèvement mensuel jusqu'au 15 mai. Dans ce cas, vous n'avez pas à régler l'acompte. Le premier prélèvement sera effectué sur votre compte le 16 ou 17 juin. Il sera égal aux mensualités qui auraient dû être prélevées depuis le mois de janvier, diminuées de l'acompte éventuellement versé en février 2014 au titre du 1er acompte provisionnel. Vous recevrez un échéancier vous précisant les montants et dates de chaque mensualité.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Impôt sur le revenu : dernier jour pour régler le deuxième tiers provisionnel" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.