1. Bourse & Sicav

Après les Mid-Terms un gros écueil à l'horizon aux USA ? [VIDEO]

15/11/2018 - 17:20 - Sicavonline (mis à jour le : 09/01/2019 - 11:13)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Selon Stéphane Déo, stratégiste à La Banque Postale Asset Management (LBPAM), les élections de mi-mandat aux Etats-Unis au terme desquelles Républicains et Démocrates contrôlent respectivement une chambre du Congrès, pourraient bien fournir aux investisseurs sinon quelques motifs d’optimisme du moins des raisons de ne pas désespérer des places boursières. Néanmoins, un nouveau risque menace outre-Atlantique.


Les Mid-terms, les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, ont livré leur verdict le 6 novembre dernier. Si les Démocrates ont soufflé aux Républicains la Chambre des représentants, le parti de l'éléphant a conservé le Sénat. De quelle façon et dans quelle mesure, le nouvel équilibre des pouvoirs au Congrès va-t-il  influer sur la politique économique de l'administration Trump ainsi que, par ricochets, sur la politique de la Réserve Fédérale des Etats-Unis ? Et quelles perspectives se dessinent en filigrane pour des marchés boursiers qui ont notablement perdu de leur superbe depuis la fin de l'été ?  A en croire, Stéphane Déo, stratégiste à La Banque Postale Asset Management, les résultats équilibrés des élections de mi-mandat pourraient fournir un peu de carburant aux marchés actions dans les mois à venir. Cependant, la dérive budgétaire des Etats-Unis et les besoins croissants de financement de l'économie américaine constituent une épée de Damoclès pour la première puissance mondiale et, partant, pour la croissance globale. 

Afin de voir en quoi, les Mid-Terms pourraient in fine profiter aux marchés actions et pourquoi, dans le même temps, les Etats-Unis s'exposent à un risque de financement loin d'être anodin, cliquez sur l'interview vidéo de Stéphane Déo, stratégiste à La Banque Postale Asset Management (LBPAM), qui se trouve ci-dessus.

 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Après les Mid-Terms un gros écueil à l'horizon aux USA ? [VIDEO]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit