1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Faut-il se méfier des ETF ?

Faut-il se méfier des ETF ?

11/12/2023 - 10:42 - Sicavonline - SYNAPSES


Faut-il se méfier des ETF ?

Faut-il se méfier des ETF ?

À l'instar d'autres véhicules d'investissement collectifs, les ETF présentent d’indéniables vertus et comportent leur lot de risques. Faut-il faire preuve d’une vigilance particulière à l'égard des ETF avant de succomber aux charmes des ETF ?

C'est quoi un ETF ?

Les ETF, abréviation d'exchange traded funds, aussi appelés « tracker », sont des fonds indiciels cotés en bourse, visant à reproduire le rendement d'un indice spécifique (S&P 500, CAC 40, etc.)  ou plus largement d'une stratégie d'investissement. 

Lorsqu'il est indexé sur un indice boursier, l'ETF regroupe l'ensemble des titres qui composent cet indice. Un seul ordre d'achat sur un ETF S&P 500, doublé d'une somme possiblement modique, suffisent pour se positionner sur les 500 sociétés de cet indice. 

Cette approche passive de la gestion collective, consistant, on l'a dit, à répliquer de manière aussi précise que possible les fluctuations d'une stratégie d'investissement bien définie, offre une exposition simplifiée aux marchés. Cette approche repose sur l'idée que les marchés sont généralement efficients. On l'oppose alors à la gestion active pratiquée par les gestionnaires de fonds, type OPCVM, qui cherchent à identifier des opportunités de placement spécifiques ou à anticiper les mouvements du marché, et nécessitant une analyse approfondie du marché.

ETF : une belle progression ! 

Bien que relativement récents sur les marchés européens, les ETF ont rapidement gagné en popularité. On en dénombrait en 2022 1 792, pour un total de 1 240 Mds€ d'actifs, soit 14% de l'actif total des fonds distribués en Europe, selon l'Observatoire Quantalys BNP Paribas AM.

Il faut dire que les ETF présentent des avantages notables, tels que des frais de gestion modiques, une facilité de négociation sur les marchés, et une diversification aisée du portefeuille. Cependant, leur succès rapide a engendré une prolifération d'offres, rendant la sélection ardue.

Sont proposés sur le marché des « ETF à levier » et même des « ETF actifs », des produits plus ou moins transparents et, disons-le, parfois carrément exotiques. Nous y reviendrons. Les ETF permettent d'accéder à toutes sortes d'actifs, et c'est cela qu'il convient de retenir dans un premier temps.

ETF : de nombreux avantages…

L'accessibilité et les frais de gestion modiques ont indubitablement joué un rôle prépondérant dans la fulgurante ascension des ETF. La possibilité de négocier un panier d'actions sur le marché boursier, en une seule opération, présente un avantage opérationnel considérable. 

ETF, une diversification facilitée 

Les ETF sont la promesse d'une exposition large et diversifiée à un marché ou à un secteur, sans avoir à acheter individuellement chaque titre ou créance. En achetant un ETF CAC 40, l'investisseur bénéficie de la croissance du marché français, tout en limitant son risque spécifique à une seule entreprise. Ce qui ouvre l'investissement en bourse à des personnes ne disposant pas d'une surface d'investissement suffisante pour acheter un panier des titres en direct.

Opter pour un ETF permet de diversifier efficacement son portefeuille en accédant à un ensemble étendu d'actifs (actions, obligations, matières premières...). 

ETF, des frais réduits ou ETF : une tarification compétitive 

Un autre avantage significatif des ETF réside dans leurs frais de gestion, nettement inférieurs à ceux des fonds actions traditionnels.

Les frais de gestion des ETF actions sont habituellement inférieurs à 0,5% par an, avec une moyenne de 0,31% contre 1,5%* à 2% pour les fonds actifs et 0,20%* pour les ETF Obligataires contre 0,89%*. Ces frais réduits se traduisent par une meilleure performance nette pour l'investisseur sur le long terme. 

Cette disparité s'explique principalement par l'adoption, par la plupart des ETF, de stratégies d'investissement passives, éliminant ainsi la nécessité d'analyses financières approfondies.

Liquidité et facilité d'échange 

Tout comme les actions, les ETF peuvent aisément être achetés et vendus sur les marchés, offrant ainsi une liquidité élevée. À la différence de la plupart des fonds de gestion actifs, les ETF sont cotés en continu sur les principales places boursières. Leur prix reflète en temps réel la valeur des titres sous-jacents. Cette caractéristique permet à l'investisseur d'entrer et de sortir du marché à tout moment, sans subir de décalage ou de pénalité. 

On l'a vu, les ETF offrent aux investisseurs une exposition diversifiée à un marché ou à un secteur, avec des frais de gestion réduits et une liquidité élevée. Mais sont-ils pour autant dénués de risques ?

… et quelques inconvénients 

Le succès croissant des ETF engendre un défi majeur : une offre pléthorique, des dénominations parfois peu explicites et des instruments de plus en plus complexes compliquent la sélection.

Les risques associés aux ETF, en tant que placements non garantis, résident dans la variation de l'indice du marché suivi. En cas de baisse de l'indice, le portefeuille connaît une baisse proportionnelle, voire plus prononcée en cas d'utilisation d'un ETF à effet de levier, exposant ainsi la possibilité de perdre tout ou partie du capital investi.

De plus, contrairement aux fonds actifs qui visent à surpasser leur indice de référence en identifiant les meilleures opportunités d'investissement, les ETF ne bénéficient pas de ce potentiel de surperformance. Ils sont donc plus adaptés aux investisseurs orientés vers une stratégie passive à long terme.

Pour les ETF cotés en devise étrangère, le risque de change s'ajoute à la fluctuation de l'indice sous-jacent, nécessitant une prise en compte attentive.

Avant d'acquérir un ETF, il est crucial de s'assurer que son évolution ne s'éloigne pas excessivement de celle de son indice, phénomène connu sous le nom de « tracking error ». La reproduction d'un indice n'est jamais parfaite, surtout lorsque cet indice inclut un grand nombre de valeurs.

La complexité croissante de certains ETF, notamment les « ETF à levier » ou « ETF actifs », sous-jacents fantaisistes, requiert une compréhension approfondie. Certains ETF sont particulièrement complexes et peuvent également présenter une faible liquidité. La règle d'or demeure : n'investir que dans ce que l'on comprend.

Combiner ETF et assurance-vie : une source de confort

Côté pratique, l'investissement dans un ETF peut s'effectuer à travers un compte-titres, un PEA, mais également au moyen d'une assurance-vie.

L'allocation d'une partie de l'épargne aux ETF via une assurance-vie offre un avantage majeur : une première sélection opérée par des professionnels, évitant ainsi les choix risqués.

D'après l'observatoire Quantalys BNP PARIBAS AM 44% des 592 contrats d'assurance vie distribués en France référencent au moins 1 ETF, c'est peu. Néanmoins en moyenne, on recense 31 ETF référencés comme unités de compte (UC) dans les contrats. Il est donc possible de trouver des contrats d'assurance-vie proposant une gamme d'ETF suffisamment variée.

Au reste, allouer une portion de son épargne aux ETF actions via son contrat d'assurance-vie offre la possibilité d'optimiser la performance de ses investissements à moindres frais.

Les ETF représentent des instruments financiers offrant aux investisseurs une approche simple, efficace et économique pour accéder à un large éventail de marchés et de secteurs. Ils conviennent tant aux investisseurs adoptant une stratégie passive et à long terme qu'à ceux cherchant à tirer profit des mouvements à court terme du marché. Bien utilisés, les ETF peuvent se révéler comme des outils pertinents pour atteindre ses objectifs d'investissement, cependant, leur utilisation nécessite une approche réfléchie et une compréhension approfondie pour minimiser les risques.

 

 

Comment sélectionner des ETF ?

Dans un premier temps, définir clairement l'exposition souhaitée, que ce soit en termes de classe d'actifs (petites capitalisations américaines, obligations internationales à haut rendement, obligations émergentes en devises locales, or) que d'indice de marché. 

La deuxième étape consiste à établir une liste d'ETF correspondant à ces spécifications. 

La dernière étape consiste en une analyse approfondie comprenant plusieurs critères notamment :

• La stratégie d'investissement, qu'elle soit une réplication physique ou synthétique.

• La liquidité de l'ETF, mesurée par la fourchette des prix plutôt que par le volume quotidien moyen, particulièrement peu fiable en Europe.

• La solvabilité du dépositaire ou de l'émetteur de l'ETF.

• L'existence d'un levier potentiel de l'ETF. Les ETF à levier peuvent ne pas convenir pour un horizon d'investissement à moyen ou long terme.

Pour optimiser les performances avec des coûts réduits, les ETF peuvent être une option judicieuse, mais une sélection méthodique basée sur des critères tels que la stratégie d'investissement, la liquidité, et la solvabilité est essentielle pour éviter les pièges potentiels.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Faut-il se méfier des ETF ?" :




Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 800 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)