1. Accueil
  2. >
  3. Impôts & fiscalité
  4. >
  5. Impôt sur le revenu
  6. >
  7. Salaires ou dividendes : choisir la meilleure option

Salaires ou dividendes : choisir la meilleure option

26/06/2012 - 11:02 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Salaires ou dividendes : choisir la meilleure option

De nombreux chefs d'entreprises exerçant leurs activités sous forme de sociétés sont un jour ou l'autre amenés à se poser la question de la répartition entre salaires ou dividendes ? Les avocats de Baker Tilly France donnent leur point de vue de fiscalistes pour vous aider à déterminer la solution la plus avantageuse.

« Pour Jean-Thierry Tavernier, associé, et Laure Virazels, fiscaliste Baker Tilly France, lorsque le dirigeant exerce son activité sous forme de société, le choix entre salaires et dividendes est crucial.

Le dirigeant et ses conseils doivent considérer sa situation professionnelle et patrimoniale : une optimisation complexe tenant compte de plusieurs critères dans un environnement législatif instable.

Sur le plan fiscal ?

Le salaire et ses charges sociales sont déductibles du résultat imposable de la société conduisant à une diminution de l'impôt sur les sociétés. De plus, le salaire n'est soumis au taux progressif de l'impôt sur le revenu que sur une fraction de son montant (après déduction des frais professionnels). En revanche, les dividendes sont soumis à ce même barème après application d'un abattement de 40 % et d'un abattement fixe annuel. Une option pour le prélèvement forfaitaire libératoire est possible : le montant brut des dividendes est soumis à un taux de 21 % (NDLR : le prélèvement forfaitaire doit être supprimé prochainement).

Sur le plan social ?

Le salaire est soumis aux cotisations sociales obligatoires. Les dividendes, bien qu'ils soient soumis aux prélèvements sociaux (13,5 %), ne sont pas passibles des charges sociales.

Des pièges à éviter ?

Les dirigeants assujettis à l'ISF doivent être vigilants quant à leur choix. La qualification de biens professionnels est en effet conditionnée à la perception d'une rémunération représentant plus de la moitié des revenus professionnels (à l'exclusion des dividendes). Concernant le coût de la protection sociale, il est important de contribuer à un minimum de cotisations, notamment concernant la retraite, sous peine de devoir, plus tard, souscrire des assurances volontaires.

Comment faire le bon choix ?

La recette miracle n'existe pas : chaque cas doit être traité avec discernement. L'optimisation du revenu net passe par un choix cornélien, entre maximisation de la protection sociale et minimisation de la fiscalité. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Salaires ou dividendes : choisir la meilleure option" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)