1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Bourse : la menace du mur budgétaire US refait surface

Bourse : la menace du mur budgétaire US refait surface

08/03/2013 - 11:29 - Sicavonline - Arnaud Riverain (GreenSome Finance)


Bourse : la menace du mur budgétaire US refait surface

Si les élections italiennes ne semblent plus constituer une menace pour la bourse et l'économie, une autre source de préoccupation risque bien de faire frémir les marchés financiers, selon Arnaud Riverain, associé chez GreenSome Finance. Le vrai sujet qui pourrait s'avérer brûlant est désormais la question du financement de l'Etat fédéral US, dont le « dialogue de sourds » entre démocrates et républicains pourrait bien faire flancher l'économie mondiale...

« Les élections italiennes ont fait trembler les marchés avec le risque de blocage que cela induit mais cela a été vite oublié grâce à la Fed qui a indiqué qu'elle continuerait sa politique accommandante. Le marché a donc été rassuré par le consensus des banques centrales sur cette question de faire marcher la planche à billets d'autant plus que même le Japon devrait s'y mettre du fait de l'arrivée d'un nouveau gouverneur plutôt ouvert sur cette question. Néanmoins on a ressenti une certaine fébrilité qui s'est traduite par la hausse de la volatilité, fébrilité entretenue par les questions politiques mais aussi par la vague des publications. Toutefois, les 3 700 points pour le CAC 40 ont été préservés et surtout les 3620-3630 qui sont un support long terme majeur.


Globalement, les annonces des entreprises, surtout pour les Large Caps, sont en ligne voire supérieures aux attentes ce qui a été un élément permettant de rassurer le marché. Aussi, dans ce contexte, les opérateurs ont continué à revenir sur les Small Caps qui affichaient un fort retard sur les Large Caps en 2012. On a même observé pour la première fois depuis plus d'un an une hausse des volumes échangés. Certes l'effet de base est plutôt favorable mais cela peut confirmer notre sentiment que, doucement, les actions redeviennent attractives pour les gestions. D'un point de vue valorisation, comme nous l'évoquions le mois dernier, le marché semble proche de son prix, ce qui peut « induire une certaine fragilité en cas de mauvaises nouvelles d'ordre macro-économique ». C'est toujours le cas, donc il semble opportun d'être prudent à court terme en attendant d'avoir eu connaissance de la plupart des résultats des acteurs de la place et surtout de leurs discours pour 2013.


Le consensus des résultats à venir commence à s'ajuster à la baisse comme attendu. Nous étions plus que perplexe par rapport aux anticipations et doucement il apparaît que nous revenons à plus de raison. On sent tout de même un certain optimisme pour 2013 bien que l'effet de base puisse sembler favorable. Il conviendra donc de faire preuve de prudence notamment pour les sociétés très exposées au marché européen car ce n'est pas là que sera la croissance.


Pour conclure, les opérateurs ont accepté que la croissance ne se trouverait pas en Europe et semblent même avoir intégré que politiquement cela serait compliqué. Donc le sujet, pour le moment, n'est plus l'Europe dont on a fait notre deuil. Le vrai sujet qui pourrait devenir brulant est celui des Etats-Unis avec les premières coupes budgétaires de 85 Mds$ annoncées vendredi 1er mars par Barack Obama. Les républicains et les démocrates campant sur leurs positions, ces coupes s'imposaient. Le FMI a même déjà estimé que l'impact négatif sur la croissance américaine serait de 0,5 point. A l'inverse S&P a annoncé que cela n'aurait qu'un effet limité si cela ne se prolonge pas trop longtemps. La prochaine échéance est le 27 mars, le Congrès devant s'exprimer sur le financement de l'Etat Fédéral. Si aucun accord n'intervient ce sont les services publics qui fermeront. Bref, il est fort probable que toute l'attention des marchés soit portée sur le dialogue de sourds entre républicains et démocrates car de leur entente dépend, en partie, l'avenir de l'économie mondiale. » Arnaud Riverain, Associé chez GreenSome Finance

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : la menace du mur budgétaire US refait surface" :




Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus

 
Perf.
5 ans
-
+15.6%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)