1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Bourse : un été en trompe-l'œil (A. Riverain, GreenSome Finance)

Bourse : un été en trompe-l'œil (A. Riverain, GreenSome Finance)

04/09/2012 - 12:15 - Sicavonline - Arnaud Riverain Associé GreenSome Finance


Bourse : un été en trompe-l'œil (A. Riverain, GreenSome Finance)

En dépit du rebond observé cet été sur les marchés boursiers, les investisseurs restent timides. En témoigne le repli des volumes échangés, signe que la reprise est fragile. Pour Arnaud Riverain, associé de GreenSome Finance, l'évolution prochaine des marchés boursiers dépendra essentiellement de l'amélioration des indicateurs économiques.

Depuis le plus bas annuel observé le 1er juin, le CAC 40 a repris près de 15% : 8,3% en juin, 3% en juillet et 3,7% en août. Le 21 août, l'indice phare de la place parisienne a même repris jusqu'à 19%. Les facteurs ayant soutenu ce mouvement de hausse sont essentiellement liés aux espoirs d'intervention de la BCE tant via une politique de détente des taux qu'un assouplissement quantitatif. Autre point clé qui a permis aux opérateurs de se détendre, le fait que le spectre d'un défaut de l'Espagne se soit pour le moment éloigné.

Les marchés en attente

En termes de résultats des entreprises, excepté pour le CAC 40, le marché parisien n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent étant donné que la plupart des publications débutent à peine. De l'autre côté de l'Atlantique, les annonces ont été plutôt positives et souvent au-dessus du consensus. Néanmoins, ce qu'il se passe chez l'Oncle Sam est difficilement transposable en Europe et surtout en France. A l'image des résultats affichés par les stars de la cote parisienne, il y a donc fort à parier que la tendance soit nettement moins favorable ou, du moins, que les résultats soient globalement en ligne avec les attentes.

La faiblesse des volumes échangés, signe d'un malaise persistant

Il faut également noter la poursuite du repli des volumes traités quotidiennement. Le mois de juillet était en ligne avec ce que nous avions constaté depuis le début de l'année (-21%) alors qu'au mois d'août, les capitaux traités ont été divisés par deux par rapport à la même période de l'an dernier. Aussi, comme au 1er trimestre, la reprise s'est faite dans des volumes pour le moins modérés ce qui la rend fragile. Concernant août, la forte baisse des volumes (-46,4%) se justifie en partie par un effet de base défavorable : l'an dernier nous étions en pleine crise liée à la Grèce, le CAC 40 avait alors cédé 11% sur le mois et près de 19% entre fin juin et fin août.


La témérité limitée des acheteurs

Concernant les marchés, nous pensions fin juin que le courant acheteur pourrait revenir cet été. Cela a été le cas grâce à un marché faiblement valorisé et surtout au soulagement temporaire sur la zone euro et sur l'Espagne. Naturellement les niveaux de valorisation se sont rehaussés et reviennent sur ceux observés fin mars, soit au plus haut de l'année. Il convient donc de faire attention à ce point car les volumes ont été très faibles et il y a fort à parier que les estimations 2013 soient fortement revues à la baisse après les résultats semestriels, ce qui pourrait engendrer un courant de prise de bénéfices.


Que faut-il attendre de la publication des résultats ?

Notre attente d'une probable révision à la baisse des résultats 2013 est renforcée par le fait que curieusement, selon InFinancials, les estimations d'évolution du bénéfice par action ont été relevées par rapport à fin juin alors que nous les trouvions déjà bien optimistes. Au regard des chiffres en notre possession cela nous semble désormais totalement irréalisable. Notons par ailleurs que le mouvement de rehaussement s'est essentiellement concentré sur les Small, ce qui est peut-être lié au fait qu'elles sont de moins en moins suivies. Dès lors, il suffit que peu d'analystes « bougent » pour que les écarts soient importants. Il convient donc de prendre du recul et d'attendre la vague de publications qui s'amorce afin de voir si les analystes commencent à regarder de plus près l'exercice 2013.


Les événements à surveiller de près

Pour résumer, il ne s'est pas passé grand-chose cet été en dehors des déclarations de la BCE et surtout de l'apaisement concernant l'Espagne, élément qui a nettement tiré le marché. Cela sera sans doute un facteur clé à observer en septembre. Autre point à surveiller, les résultats des entreprises pour le 1er semestre. Même si nous n'attendons pas de mauvaise surprise, cela pourrait être l'occasion pour les analystes de revoir à la baisse leurs estimations 2013, qui nous semblent très optimistes. Ces révisions auront-elles une incidence sur la cote ? Peut-être mais c'est certainement la macro qui donnera encore le « La ». Enfin, au regard des volumes traités cet été, il est évident que les sociétés de gestions restent très liquides. Donc une baisse du CAC 40 vers les 3 200 - 3 300 points couplée à un apaisement macro-économique pourraient alors être l'occasion d'un vrai retour des investisseurs.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : un été en trompe-l'œil (A. Riverain, GreenSome Finance)" :




Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus

 
Perf.
5 ans
-
+15.6%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)