1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Bourses européennes : une inexorable marche vers la consolidation ?

Bourses européennes : une inexorable marche vers la consolidation ?

30/04/2013 - 10:52 - Sicavonline - Emmanuel Faik - AFIM (mis à jour le : 22/05/2013 - 14:21)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourses européennes : une inexorable marche vers la consolidation ?

Les marchés européens progressent alors même que les signes de reprise économique s'évanouissent dans la brume épaisse d'une conjoncture économique maussade et d'un climat politique tempétueux. L'optimisme des marchés, soutenu par des prévisions tout de même encourageantes pour 2014, surmontera-t-il ces écueils?

Marchés actions plus volatils, publications économiques décevantes et regain de tensions politiques en Europe auraient pu déstabiliser les investisseurs. Las, après un trou d'air en milieu de mois, l'ensemble des actifs ont repris leur marche en avant. Le Cac 40 progresse de 3.36%, battant ainsi les indices américains sur le mois d'avril. L'euro se reprend et permet d'obtenir près d'1.32 dollar sur le marché des changes.

La croissance mondiale reste affectée par la morosité du consommateur européen. L'activité manufacturière et les créations d'emploi ont ralenti plus que prévu aux Etats-Unis tandis qu'en Chine, c'est le PIB du premier trimestre qui a déçu les opérateurs. Alors que les marchés avaient fortement rebondi dès l'été 2012, les preuves d'une reprise économique tardent donc encore. Une conclusion qu'a confirmée le FMI en revoyant à la baisse ses prévisions pour 2013. Cependant, les projections pour 2014 restent optimistes et prévoient une accélération de la croissance, même en zone euro. Toujours selon le FMI, le PIB mondial devrait ainsi progresser de 4% l'année prochaine (contre +3.3% en 2013).

En raison d'un taux de chômage élevé et des objectifs de réduction des déficits, les réponses des autorités européennes face à la crise de la dette souveraine sont montrées du doigt. Elles seraient inefficaces, voire absurdes. Ce serait oublier que la croissance faible et chômage de masse se sont installés dans le paysage économique bien avant 2010. Surtout, on observe que les gouvernements membres de l'Union Monétaire empruntent à des taux historiquement bas : à 10 ans, l'Espagne doit payer 4.14%, l'Italie 3.91% et la France 1.70% seulement! Les investisseurs, une fois n'est pas coutume, se montrent donc plus patients que les ménages, malgré la tempête chypriote et les deux mois sans gouvernement en Italie.

La brusque chute du cours de l'or, qui a perdu près de 15% en deux séances, risque d'entamer plus sérieusement l'optimisme des marchés. Jusqu'ici, le métal jaune était supporté par l'idée que les politiques monétaires exceptionnellement accommodantes provoqueraient tôt ou tard un retour de l'inflation. Si au contraire, les pressions à la baisse des prix devaient se renforcer sur les prochains mois, on voit mal quelles marges de manœuvre auraient encore les banquiers centraux pour stabiliser l'économie. Nul doute que les actions entameraient alors une correction.

Emmanuel Faik - AFIM

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourses européennes : une inexorable marche vers la consolidation ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit