1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Pays nordiques : ça repart ! (Nordea)

Pays nordiques : ça repart ! (Nordea)

04/09/2013 - 15:40 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Pays nordiques : ça repart ! (Nordea)

Les pays nordiques confirment leur supériorité en matière de croissance (c) Hansjorn

Les pays nordiques sont prêts pour une possible reprise économique. Au cours des dernières années, la Norvège a surmonté avec succès toutes les difficultés auxquelles a été confrontée l'économie mondiale. Le pays a mené la course de la croissance dans la région nordique, suivi de près par la Suède, tandis que la Finlande et le Danemark sont restés en retrait. Mais aujourd'hui, il semblerait que l'économie norvégienne ait atteint un point d'équilibre, et soit en train de passer le relai de la croissance à la Suède.

« L'ensemble des économies nordiques vont afficher une croissance de 1% cette année, 1,9% en 2014 et 2,1% en 2015. Ces chiffres marquent un tournant dans la crise économique et les performances des pays nordiques restent toujours bien plus robustes que celles de la zone Euro », explique Helge J. Pedersen, Global Chief Economist chez Nordea.

L'économie suédoise est en train d'accélérer au deuxième semestre 2013, avec des exportations en hausse grâce à l'amélioration de la situation de ses partenaires économiques en Europe. En 2014, année électorale, l'économie domestique sera stimulée par une politique économique expansionniste essentiellement dirigée vers les ménages, qui continueront d'être le principal moteur de croissance. La consommation publique est attendue en hausse et l'investissement va reprendre, en raison de la hausse de la production. La croissance va progresser sur un bon rythme en 2014, puis ralentir en 2015, avec l'atténuation des effets de la relance économique.

Les perspectives de croissance se sont quelque peu estompées en Norvège, où les faiblesses du marché immobilier sont devenues plus évidentes. Nous avons légèrement révisé à la baisse nos prévisions de croissance pour 2013 et 2014, en raison, principalement, d'une croissance moins vigoureuse de la consommation des ménages. En 2015, nous nous attendons à une politique budgétaire plus expansionniste, qui contribuera alors à une croissance un peu plus soutenue.

Après plus de quatre ans de croissance nulle, nous assistons en ce moment au dégel de l'économie danoise. Quelques signes avant-coureurs sont perceptibles du coté des ménages : la hausse des revenus disponibles, associée à un regain de confiance, ouvre la voie à une plus forte consommation. Dans le même temps, nous estimons qu'il existe de grandes chances pour que l'augmentation des dépenses de consommation s'accompagne d'une reprise de l'investissement et des exportations, en phase avec le regain de dynamisme des marchés exportateurs clés. À la lumière de ces améliorations, nous renouvelons notre prévision pour l'économie danoise, à savoir une accélération de la croissance économique du pays dans les années à venir.

En l'absence de moteur explicite de croissance, l'économie finnoise fait preuve de fébrilité. Néanmoins, le point bas pourrait être bientôt atteint. Les tendances récentes de l'économie mondiale suggèrent, et c'est ce que nous anticipons, un rebond des exportations qui va se renforcer en 2014. Alors que les exportations devraient soutenir la reprise, le marché de l'emploi va continuer à se détériorer l'année prochaine, ce qui devrait freiner la consommation privée. En 2015, le PIB réel devrait être légèrement inférieur à son niveau de 2007.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Pays nordiques : ça repart ! (Nordea)" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 300 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit