1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Tendances de l'immobilier
  6. >
  7. Prix immobilier : la baisse atteindra-t-elle 10 % d'ici la fin de l'année ?

Prix immobilier : la baisse atteindra-t-elle 10 % d'ici la fin de l'année ?

18/11/2014 - 09:45 - Sicavonline (mis à jour le : 27/11/2014 - 15:14)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Prix immobilier : la baisse atteindra-t-elle 10 % d'ici la fin de l'année ?

Ayant atteint leur plus haut en juin 2011, les prix immobiliers à Paris ont, depuis cette date, entamé une baisse lente et progressive dans un marché particulièrement morose qui peine à rebondir. Comment en est-on arrivé là ? Existe-t-il des remèdes pour pallier la baisse des transactions ? Les explications de Sébastien de Lafond, président et co-fondateur de MeilleursAgents.com.

Un marché immobilier malade : chiffres à l'appui

Le dernier baromètre de MeilleursAgents.com fait état d'une nouvelle baisse des prix immobiliers à Paris. En octobre, le mètre carré parisien a encore légèrement reculé (-0,1 %).

Partant, depuis le début de l'année, les prix des logements dans la capitale ont baissé de -3,1 % et de -9,2 % depuis juin 2011, le plus haut du marché. Grâce à cette baisse, désormais proche de 10 %, et à la poursuite du recul des taux d'intérêt d'emprunt, les acheteurs solvables ont gagné 21 % de pouvoir d'achat, selon Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents.com. Malgré tout, « la demande reste faible », explique Sébastien de Lafond, « à la fois pour des raisons macroéconomiques qui fragilisent les primo-accédants et à cause d'une politique du logement inadaptée qui découragent les investisseurs ».

Le fondateur de MeilleursAgents.com estime qu'« il ne faut pas cependant négliger l'aspect cyclique du marché qui après avoir fortement augmenté jusqu'à juin 2011, s'érode lentement mais sûrement mois après mois. Cette correction à la baisse s'inscrit dans le cycle normal du marché. Les banques restent légitimement prudentes et ne prêtent qu'aux ménages réellement solvables. La faiblesse des taux ne profite donc qu'à une petite frange de primo-accédants et aux secundo-accédants qui constituent ensemble l'essentiel (85%) des acheteurs. En face, l'offre reste elle très timide, ce qui limite mécaniquement la baisse des prix. »

Un marché immobilier malade : à qui la faute ?

Au-delà des problèmes conjoncturels affectant le marché immobilier, Sébastien de Lafond met en avant un mal plus ancien. D'après lui, « l'immobilier souffre depuis plusieurs années des atermoiements et des erreurs accumulées par les gouvernements successifs. »

Le président de MeilleursAgents.com juge qu'« il est aujourd'hui urgent de redonner confiance aux acteurs du marché et surtout aux investisseurs privés et institutionnels sans qui le marché immobilier ne retrouvera pas une certains fluidité. L‘hypothèse de l'encadrement des loyers à Paris et dans d'autres grandes villes prolonge le climat général d'incertitude. La loi et les tribunaux laissent les propriétaires démunis face aux locataires indélicats et aux mauvais payeurs. S'appuyer sur les propriétaires privés pour porter une politique sociale du logement n'est pas le bon choix, c'est le rôle de l'Etat. Les investisseurs institutionnels (banques, assureurs…) ont quitté le marché immobilier résidentiel, les investisseurs particuliers se raréfient. »

Un marché immobilier malade : les remèdes

Evidemment, une reprise de la croissance et de l'emploi et un accès plus large au crédit seraient bénéfiques mais Sébastien de Lafond n'y croit pas pour le moment. Les conditions d'un redémarrage seraient donc ailleurs. Le président de MeilleursAgents.com soutient différentes mesures « volontaristes et courageuses » :

  • Clarifier et s'engager à stabiliser la fiscalité pour redonner envie aux investisseurs
  • Fixer définitivement les règles d'encadrement des loyers à Paris et dans certaines villes, ou mieux encore y renoncer
  • Corriger la surprotection des locataires par rapport aux propriétaires privés

« Ces décisions sont à portée de main mais dépendent d'une réelle volonté politique pour améliorer la fluidité du marché, redynamiser la construction et la rénovation sans incitation fiscale, tout en augmentant le volume de transactions dans l'ancien. En bref, il est possible de faire du marché immobilier un des moteurs de la reprise, pourquoi nous-en priver ? » conclut Sébastien de Lafond.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.


A lire autour du sujet "Prix immobilier : la baisse atteindra-t-elle 10 % d'ici la fin de l'année ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)