Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. La FED ne baisse pas sa garde. Yellen droite dans ses bottes

La FED ne baisse pas sa garde. Yellen droite dans ses bottes

18/12/2014 - 15:00 - Sicavonline - Rémi Lelu De Brach, Gérant Taux chez Quilvest Gestion



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




La FED ne baisse pas sa garde. Yellen droite dans ses bottes

Suite à sa dernière réunion mensuelle, la Fed semble déterminée à maintenir le cap actuel. Cette stabilité des taux américains à des niveaux proches de zéro rassure les marchés. Rémi Lelu de Brach, Gérant taux Quilvest Gestion, tire les principaux enseignements du dernier compte-rendu de la FED.

Politique monétaire inchangée : Taux d'intérêts entre 0 et 0,25%

Les attentes du marché


Lors de la précédente réunion, la réserve Fédérale américaine a mis fin à son programme de Quantitive Easing QE3 qui avait débuté deux ans plus tôt. Depuis, le bilan de la Fed, qui a quintuplé en 6 ans, n'augmente plus. La plupart des statistiques économiques récentes pointent vers une expansion de l'économie américaine rapide et solide (à l'exception de l'Empire Manufacturing – indice de la Fed de New York analysant l'activité manufacturière dans la région – qui est ressorti négatif à -3.58 contre 12.4 attendu). Les récentes statistiques sur les salaires semblent aussi indiquer une accélération de la hausse de ces derniers. En conséquence, les marchés anticipent un resserrement monétaire qui devrait débuter en 2015. La Fed est toujours restée assez vague sur le timing de ce resserrement, évoquant jusqu'à présent une « période de temps considérable » qui pourrait durer entre 3 et 12 mois. Les investisseurs étaient donc particulièrement attentifs à un éventuel changement de vocabulaire de la part de Fed qui pourrait signifier une hausse des taux dans les 3 prochains mois.

Ce que dit la FED entre les lignes


C'est dans un contexte d'expansion économique forte que la présidente de la Fed intervenait ce mois-ci. En effet, la quasi-totalité des voyants sont au vert pour l'économie américaine. Ainsi la réserve fédérale a révisé à la hausse ses prévisions de croissance et revu à la baisse ses anticipations sur le chômage. Paradoxalement, les anticipations d'inflation sont elles aussi revues à la baisse. Dans ce contexte, Janet Yellen considère que le marché de l'emploi devrait encore s'améliorer dans les prochains mois et qu'il se rapproche de l'objectif de la Fed.

Autre point positif pour Janet Yellen, l'évolution des prix du pétrole. Pour elle, la baisse récente est équivalente à une baisse d'impôt et devrait elle aussi porter la croissance. Cependant, même si la baisse du pétrole devrait faire baisser l'inflation dans les prochains mois, l'inflation core (sans l'impact des prix des matières premières) devrait poursuivre sa reprise pour rester en ligne avec l'objectif de la Fed de 2%.

Enfin, elle considère que les anticipations du marché sur la courbe des taux sont différentes de celles de la Fed. En effet, le marché anticipe 2 hausses de taux d'ici la fin de l'année (soit une première hausse en septembre). Ceci signifie que les membres de la réserve fédérale pointent plutôt vers 3 (voire 4) hausses de taux. Ceci placerait le début du resserrement en avril ou en juin.

Si on analyse le communiqué de la Fed maintenant en le comparant à celui de la réunion précédente, on voit que peu de choses ont changé. Ce communiqué est encore plus positif sur l'économie américaine (en ligne avec les dernières statistiques). Le point le plus important est que la position de la Fed sur le timing de la prochaine hausse des taux a changé. En effet, jusqu'à présent la Reserve Fédérale disait qu'elle attendrait une période de temps considérable avant de remonter ses taux. Maintenant, elle dit que le comité sera « patient » avant de remonter ses taux. Cependant, elle nuance encore son propos en affirmant que sa position de patience est en accord avec sa position précédente de maintenir inchangé ses taux sur une période de temps considérable.

L'analyse de Quilvest


Impact sur les marchés


Sur les taux longs, la réunion toute en nuance de hier n'a pas vraiment eu d'impact. En effet, le pétrole guide les anticipations de croissance de long terme à la baisse :
Sur la parité euro dollar, le fait que la Fed ait changé sa position à « patience » permet au dollar de se renforcer :

Anticipations


Jusqu'à présent, les marchés anticipaient entre une et deux hausses de taux d'ici la fin de l'année. Le fait que Janet Yellen précise que ces anticipations ne sont pas celles de la Fed pointe pour un resserrement monétaire avant le mois de septembre.

La présidente de la Fed reste volontairement floue à l'image d'un Alan Greenspan, mais globalement on peut déduire de son discours que le prochain resserrement monétaire aura lieu en avril ou en juin.

La réunion d'hier n'a donc pas changé fondamentalement nos anticipations. En effet, nous continuons de prévoir une remontée des taux au mois d'avril. Nous anticipons ensuite un rythme de hausse de 0.25% à chaque réunion ce qui amènera le taux directeur à 1.25% à la fin de l'année 2015. En effet, l'économie américaine est assez solide pour encaisser une remontée des taux de cet ordre.
Avec un taux à 10 ans à 2.15%, nous pensons que celui-ci devrait très fortement remonter d'ici la fin de l'année. Nous déconseillons donc l'investissement à taux fixe sur le marché obligataire américain.


Rémi Lelu de Brach Gérant taux chez Quilvest Gestion


Avertissement : Le présent document est destiné à l'usage exclusif de ses destinataires. Toute utilisation de ce document non conforme à sa destination, toute diffusion ou toute publication totale ou partielle est interdite sauf autorisation écrite et préalable de Quilvest Gestion. Dans le cadre de ses activités courantes avec sa clientèle, Quilvest Gestion peut être amenée à effectuer toute réception et transmission d'ordres pour le compte de tiers sur les titres des émetteurs mention-nés dans le présent document ou, le cas échéant, d'une société des groupes auxquels ils appartiennent. Les informations contenues dans ce document, bien que puisées aux meilleures sources, ont un carac-tère uniquement informatif et n'emportent aucun engagement juri-dique ou autre de la part de Quilvest Gestion. Elles ne doivent en aucun cas être assimilées à une incitation d'opérer sur les valeurs et marchés cités. En conséquence, Quilvest Gestion ne saurait être tenue pour responsable de l'utilisation qui pourrait en être faite par le client et des préjudices directs ou indirects qui pourraient résulter de cette utilisation. Quilvest Gestion décline également toute responsabilité en cas d'erreur contenue dans ce document.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "La FED ne baisse pas sa garde. Yellen droite dans ses bottes" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit