1. Toutes nos vidéos
  2. L'oeil du pro
  3. Bourses européennes : la contagion émergente est-elle vraiment à redouter ?

Bourses européennes : la contagion émergente est-elle vraiment à redouter ?

12/09/2018 - 17:46 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Selon Stéphane Déo, stratégiste à la Banque Postale Asset management, il ne fait guère de doute que les indices boursiers européens sont de plus en plus synchronisés aux marchés émergents. Faut-il dès lors redouter plus qu’une phase de correction pour les actions européennes ?



L'atmosphère n'est subrepticement refroidie sur les marchés boursiers européens ces derniers mois. Fringants en début d'exercice, ils accusent des reculs assez nets depuis le printemps. L'Euro Stoxx 50 s'est contracté de 7,7 % entre son pic du 17 mai et le 5 septembre cependant que le Stoxx 600 abandonnait 5,3 % entre sa cime du 22 mai et le 5 septembre.

Les causes de cette baisse paraissent à rechercher moins dans les soubresauts et déchirements qui occupent le quotidien des états membres de la zone euro que de la tempête qui se lève dans le monde émergent où un nombre croissant d'états, qu'il s'agisse de la Turquie et de l'Argentine dont la devise s'est dépréciée de 50 % en un an ou bien encore de l'Afrique du Sud qui vient de basculer en récession se retrouvent pris dans la tourmente.

La crise dans les émergents va-t-elle durablement contaminer et affecter les marchés boursiers européens ?

Stéphane Déo nous apporte son éclairage.

Afin de visionner l'entretien avec Stéphane Déo, Stratégiste chez LBPAM, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI à crédit : Constituez-vous un patrimoine immobilier avec un faible capital de départ

Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en pour investir dans l'immobilier et financez une partie de votre crédit grâce aux revenus potentiels de la SCPI1.

1Le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.


A lire autour du sujet "Bourses européennes : la contagion émergente est-elle vraiment à redouter ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+10.5%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit