1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Sell in May and go away ?

Sell in May and go away ?

10/05/2021 - 07:54 - Sicavonline - Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Sell in May and go away ?

Ça monte, ça monte, ça monte…

...Le CAC 40 a enchainé 3 mois consécutifs de hausse et n'est plus très loin de ses plus hauts historiques de 2000. Le CAC Mid&Small fait comme son grand frère et est revenu sur ses plus hauts du début d'année 2018. Le CAC Small affiche quant à lui son 6ème trimestre consécutif de hausse et, comme le CAC Small, est revenu sur ses plus hauts de début 2018. Enfin Euronext Growth (ex-Alternext) bat tous les records avec 13 mois consécutifs de hausse et a dépassé ses plus hauts constatés mi-2007. Bref plus c'est « petit » plus c'est « beau » du moins en termes de performances…
Après ce beau constat vient le « mais ». En effet, nous sortons d'une vague de publications qui sont en grande majorité supérieures aux attentes alors que l'effet de base n'est pas des plus favorables. Malgré cela on a constaté une tendance à moins s'emballer qu'il y a quelques semaines alors que les signaux passent tous progressivement au vert. Le marché ne serait-il donc pas en train de se dire que cela commence à être cher ?

Sell in May and go away ?

 

Des anticipations de résultats revus à la hausse

Ça s'emballe à tous les niveaux avec des prévisions de résultats qui sont nettement revus à la hausse par rapport au mois dernier. Après attention en cette période de bascule parfois les logiciels ont quelques bugs. Néanmoins le mouvement est impressionnant avec une hausse des BPA 2021e du CAC qui passe de +47,4% à +73,3%. Pour le CAC Mid&Small on passe de +170% à +224% et pour le CAC Small de +246% à +500%... Là il doit y avoir un bug… Au-delà de cet aléa certainement technique, la tendance est bien là. Tout le monde s'accorde pour dire que les milliards injectés vont se retrouver dans l'économie. Why not mais de là à atteindre ce niveau, attention. De là peuvent venir les déceptions.

Sell in May and go away ?

 

Des marchés sur le fil ?

On commence à entendre ici ou là que les marchés sont chers. Si l'on regarde 2021 par rapport aux ratios historiques c'est une évidence. Si l'on regarde 2022 ça l'est nettement moins mais si l'on part du postulat que les prévisions actuelles sont justes ce qui est rarement le cas. Donc on peut légitimement se dire que les marchés oui sont chers et que donc toute déception sera sanctionnée. Après reste la question de savoir combien de temps ça peut durer. La clé réside dans les taux et l'inflation… et là à priori le temps ne joue pas pour nous donc attention.


Sell in May and go away ?

 

Sell in may and go away… may be…

Nous n'avons jamais été les plus optimistes loin s'en faut. Ce n'est pas à nouveau cette fois que nous le serons. Après une telle progression des indices, on peut légitimement commencer à être un peu plus prudent d'autant plus que les sociétés ne vont alimenter le marché en nouvelles informations qu'à partir de début juillet. Certes il reste les Small pour les T1 mais ce ne sont pas elles qui font les volumes.
Aussi, l'attention pourrait être plus orientée sur les données macro-économiques et donc sur le retour ou non de l'inflation mais aussi sur le timing auquel l'Europe va se raccrocher aux deux locomotives que sont les USA et la Chine. Une approche très « macro » peut donc induire des mouvements d'arbitrages et l'on voit mal quelle donnée n'est pas déjà intégrée dans les valorisations.
Si l'on garde la trajectoire actuelle, les nouvelles vont continuer à être bonnes mais ça c'est déjà dans le marché. La seule surprise que nous pourrions avoir pourrait venir de la consommation des ménages qui ont sur-épargné au cours de ces 18 derniers mois. Cette épargne « surabondante » si elle se déverse dans l'économie plus que prévu pourrait donc être la bonne surprise et ainsi tenir les marchés… à la condition qu'en corolaire elle n'amène pas trop avec elle « la bonne amie » des marchés, l'inflation.
Bref, on trouve toujours un petit grain de sable potentiel et cette expression que tout le monde connait n'est pas tombée du ciel. Donc Sell in may and go away… may be…
Ce qui est en revanche certain, c'est qu'en mai nous pourrons enfin dépenser un peu nos économies sur une bonne terrasse et ça c'est une vraie bonne nouvelle.

Arnaud Riverain - Associé Gérant
GreenSome Finance

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Sell in May and go away ? " :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)