1. Toutes nos vidéos
  2. L'oeil du pro
  3. Bourse : Trop tard pour vendre, encore temps d'accumuler !

Bourse : Trop tard pour vendre, encore temps d'accumuler !

15/04/2013 - 10:18 - Sicavonline (mis à jour le : 17/04/2013 - 09:42)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Le CAC 40 et les indices européens marquent le pas depuis plusieurs semaines, mais à Wall Street, l'humeur est plutôt festive avec un S&P 500 et un Dow Jones bondissant de records en records. Cette dichotomie persistante de performances entre Etats-Unis et Europe, doit-elle inciter les investisseurs à troquer leurs actions françaises et européennes contre des actions américaines à l'heure ? Romain Boscher (Amundi AM) estime que l'heure n'est plus à la sortie des marchés actions françaiss et européens.



Tandis que le CAC 40 reste très éloigné des ses sommets de 2007 - pour mémoire, il s'était hissé à 6100 points-, à Wall Street, Dow Jones et S&P 500 volent de records en records, culminant à des pics jusqu'alors inédits.

L'écart de performance entre la bourse française et les bourses américaines paraît devoir persister dans la mesure où faillites bancaires à Chypre et élections en Italie sont revenues semer la pagaille dans une zone euro où, de surcroît, l'activité se contracte. Bref, comment sans croissance des bénéfices des entreprises françaises et européennes peut-on espérer une progression du CAC 40 et de ses homologues européens ?

Faut-il donc se débarrasser de ses actions françaises, dire adieu au CAC 40 pour acheter des valeurs US en éclatante santé ? Romain Boscher, directeur des gestions Actions d'Amundi AM a sa vision des choses.

Afin de visionner l'interview de Romain Boscher (Amundi AM) sur les perspectives des valeurs françaises et européennes, cliquez sur la vidéo ci-dessus.


La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : Trop tard pour vendre, encore temps d'accumuler !" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit