1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. "La grande rotation aux dépens des obligations pourrait ne pas avoir lieu immédiatement"

"La grande rotation aux dépens des obligations pourrait ne pas avoir lieu immédiatement"

20/01/2017 - 12:16 - Sicavonline (mis à jour le : 23/01/2017 - 13:33)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




'La grande rotation aux dépens des obligations pourrait ne pas avoir lieu immédiatement'

"La grande rotation aux dépens des obligations" pourrait être retardée, explique Antoine Lesné, Directeur de la Stratégie SPDR ETF de State Street Global Advisors, après les annonces de la BCE du jeudi 19 janvier 2017. 

Mario Draghi a annoncé le maintien des taux directeurs de la BCE et la poursuite du programme d'achats d'actifs (asset purchase programme, APP) "au rythme mensuel actuel de 80 milliards d'euros jusque fin mars 2017 et, d'autre part, qu'à partir d'avril 2017, les achats nets d'actifs devraient continuer à hauteur de 60 milliards d'euros par mois jusque fin décembre 2017 ou au-delà, si nécessaire, et, en tout cas, jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs observe un ajustement durable de l'évolution de l'inflation conforme à son objectif. "

La réaction d'Antoine Lesné, Directeur de la Stratégie SPDR ETF de State Street Global Advisors raprès les annonces de la BCE du jeudi 19 janvier 2017 : « Malgré les récentes améliorations des données économiques et d'inflation, le ton de la BCE n'a pas changé depuis décembre : celle-ci soulève de potentiels risques de baisse et la volonté de maintenir une approche d'assouplissement. Cela peut être dû à l'impact potentiel de l'agenda politique sur la stabilité dans la zone euro au printemps. Certes, les données d'inflation fondamentale restent faibles et la hausse temporaire de l'inflation globale pourrait être éphémère. La décision du jeudi 19 janvier pourrait être interprétée comme un message de la BCE signifiant qu'elle poursuivra ses rachats d'actifs pendant plus longtemps, afin d'atteindre son objectif d'inflation. L'incertitude pourrait aider les rendements obligataires à bien se comporter. Ainsi, la grande rotation aux dépens des obligations pourrait ne pas avoir lieu immédiatement. Dans ce contexte, la BCE poursuivant ses rachats en arrière-plan, nous continuons de privilégier le crédit corporate. »

 

À propos de State Street 

State Street Corporation (NYSE : STT) est l'un des premiers prestataires mondiaux de services financiers aux investisseurs institutionnels, spécialisé dans les services d'investissement et de gestion d'actifs, de recherche et d'analyse financière et de courtage. Avec 29 000 milliards d'USD d'actifs sous conservation et sous administration et 2 000 milliards* d'USD d'actifs sous gestion au 30 septembre 2016, State Street intervient sur plus de 100 places financières dans le monde, y compris aux États-Unis, au Canada, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site internet de State Street à l'adresse www.statestreet.com.

* * Les actifs sous gestion s'élevaient à 2 400 milliards d'USD au 30 septembre 2016. Ce volume d'actifs sous gestion inclut environ 40 milliards d'USD (au 30 septembre 2016) pour lesquels l'agent commercial est State Street Global Markets, LLC (SSGM) ; SSGM et State Street Global Advisors sont des sociétés affiliées.

 

 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet ""La grande rotation aux dépens des obligations pourrait ne pas avoir lieu immédiatement"" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit