1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Italie : non, ce n'est pas fini !

Italie : non, ce n'est pas fini !

05/06/2018 - 12:20 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Les marchés ont marqué leur soulagement de voir l’Italie se doter enfin d’un gouvernement. Mais la satisfaction des marchés boursiers et de taux ne risque-t-elle pas d’être de courte durée ? Christian Parisot, chef économiste d’Aurel BGC, soumet son opinion à Vincent Bezault dans « l’œil du Pro » et les implications qu’il entrevoit en termes de stratégie d’investissement.


« Après l'orage, l'accalmie », tel est en effet l'impression que laissent les derniers jours de bourse. La nomination en Italie d'un gouvernement de coalition mené par Giuseppe Conte et fédérant le M5S (le Mouvement Cinq Etoiles) de Luigi di Maio (Vice-président du conseil et ministre du développement économique) et la Ligue de Matteo Salvini (Vice-président du conseil et ministre de l'intérieur) a écarté les risques de nouvelle crise politique majeure au sein de la zone euro. Cependant, le répit ne sera-t-il pas de courte durée ? 

Le gouvernement Conte abrite en son sein Paola Savona, économiste ouvertement anti-euro, dont la nomination au poste des Ministres des Finances avait été préalablement retoquée par le Président de la République, Sergio Mattarella. Cet octogénaire aussi fringant qu'eurosceptique a été recasé au Ministère… des affaires européennes. En outre, certaines mesures du plan d'action que le M5S et la Ligue ont défini (la baisse de l'âge de la retraite ou la création d'un « revenu de citoyenneté » garantissant un revenu mensuel de 780 euros à un Italien majeur) interrogent quant à l'équilibre du budget et semblent vouer l'Italie à de belles empoignades avec Bruxelles.

Dans ces conditions, peut-on imaginer que le risque d'implosion de la zone euro via l'Italie soit derrière nous ? Christian Parisot, chef économiste chez Aurel BGC, nous livre son analyse et nous donne ses recommandations d'investissement.

Afin de regarder l'interview de Christian Parisot (Aurel BGC), cliquez sur la vidéo ci-dessus.

 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI d'entreprise : Une nouvelle façon de préparer son avenir

Investissez dans l’immobilier sans les contraintes de gestion(1) et percevez des revenus locatifs potentiels : 4,44% de taux de rendement moyen en 2017(2) ! Découvrez dès maintenant les SCPI de rendement.

1En contrepartie de frais de gestion
2Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Source : IEIF – avril 2018


A lire autour du sujet "Italie : non, ce n'est pas fini !" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+22.7%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 26 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit