1. Bourse & Sicav

Croissance mondiale : du souci à se faire ? [Vidéo]

12/06/2018 - 10:45 - Sicavonline (mis à jour le : 11/10/2018 - 10:43)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Patatras, la croissance mondiale n’est pas en ce début d’année aussi pimpante qu’attendu. Quelles conséquences pour les marchés actions et de taux ? L’éclairage de Christian Parisot, chef économiste Aurel BGC.


A l'entame de 2018, les experts proclamaient à l'unisson l'avènement d'une croissance mondiale synchronisée qui devait nourrir la hausse des marchés actions et sonner la fin des beaux jours du marché obligataire, qui ne manquerait pas de redécouvrir les affres d'un environnement inflationniste.

Ce scénario a un tantinet pris du plomb dans l'aile à mesure que tombaient des chiffres de croissance décevants et des indicateurs avancés en inflexion marquée. Les statistiques d'un trimestre ne faisant pas obligatoirement une orientation de moyen-terme, faut-il ne voir là qu'un simple accroc dans la tendance qu'envisageaient économistes et investisseurs début 2018 ou bien faut-il commencer à considérer que la communauté financière se soit emballée et ait péché par excès d'optimisme ?

En clair, « aurions-nous eu tort » de voir la mariée trop belle, s'interrogeait Christian Parisot, chef économiste chez Aurel BGC dans un de ses récents papiers. La question est pertinente. Voilà pourquoi nous la lui avons retournée.


Afin de visionner l'interview de Christian Parisot (Aurel BGC) sur sa vision des marchés, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI à crédit : Constituez-vous un patrimoine immobilier avec un faible capital de départ

Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en pour investir dans l'immobilier et financez une partie de votre crédit grâce aux revenus potentiels de la SCPI1.

1Le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.


A lire autour du sujet "Croissance mondiale : du souci à se faire ? [Vidéo]" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.4%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit