1. Impôts & fiscalité
  2. ISF 2018
  3. Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : la résidence principale davantage taxée qu'à l'ISF ?

Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : la résidence principale davantage taxée qu'à l'ISF ?

13/06/2018 - 17:48 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : la résidence principale davantage taxée qu'à l'ISF ?

Le diable se cache souvent dans les détails, dit-on. Lorsque ce détail concerne un impôt sur le patrimoine, la broutille peut avoir de bien fâcheuses conséquences. La résidence principale partiellement ou totalement financée par emprunt sera-t-elle plus sévèrement taxée à l’IFI qu’à l’ISF ? L’administration fiscale vient de trancher.

IFI : un abattement de 30 % sur la résidence principale


Du temps de l'ISF, la valeur de résidence principale à déclarer était abaissée de 30 % et éventuellement du montant du crédit nécessaire à son financement. L'application d'un abattement de 30 % sur la valeur de la résidence principale n'avait aucun impact sur le montant déductible de l'emprunt.

La rédaction de la notice accompagnant la nouvelle déclaration 2042-IFI a semé le trouble. Le texte laisse à penser que la dette afférente à la résidence principale n'est déductible qu'à hauteur de 70 % du fait de l'application de l'abattement de 30 %.

IFI : le traitement du crédit relatif à la résidence principale


L'incertitude vient d'être levée par Bercy. Le texte de l'administration est très clair. Les dettes afférentes à la résidence principale sont entièrement déductibles et n'ont pas à être réduites de 30 %. Bercy a néanmoins introduit une limite inexistante du temps de l'ISF : leur montant ne peut excéder la valeur imposable de la résidence principale, soit 70 % de la valeur vénale réelle de l'appartement ou de la maison.

Afin de dissiper toute ambiguïté, Bercy fournit un exemple. Soit un redevable disposant d'une résidence principale d'une valeur vénale réelle de 4 M€ en partie financée par la souscription d'un emprunt d'une valeur de 2 M €. La valeur imposable de la résidence principale est de 2,8 M € au titre de l'IFI après application de l'abattement légal de 30 %. Dès lors que le montant des dettes n'excède pas celui de la valeur imposable de sa résidence, le redevable peut intégralement déduire le montant de ces dettes.

Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : la résidence principale davantage taxée qu¿à l¿ISF ?

IFI : les conséquences d'un rachat de prêt


L'administration fiscale précise que la dette résultant d'un rachat de prêt par un établissement bancaire est déductible lorsque la dette correspondant au prêt racheté est elle-même déductible.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 - Souscriptions closes
Les souscriptions de FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 sont closes. Cliquez ici pour être tenu informé dès que les souscriptions seront à nouveau ouvertes.


SCPI d'entreprise : Une nouvelle façon de préparer son avenir

Investissez dans l’immobilier sans les contraintes de gestion(1) et percevez des revenus locatifs potentiels : 4,44% de taux de rendement moyen en 2017(2) ! Découvrez dès maintenant les SCPI de rendement.

1En contrepartie de frais de gestion
2Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Risque de perte en capital. Source : IEIF – avril 2018


A lire autour du sujet "Impôt sur la fortune immobilière (IFI) : la résidence principale davantage taxée qu'à l'ISF ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.4%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Soutenez les PME européennes et réduisez votre ISF. Découvrez avec Sicavonline la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle.
Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux SOFICA, FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.