1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Deux éléments qui écartent possiblement un scénario noir

Deux éléments qui écartent possiblement un scénario noir

30/09/2019 - 15:07 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Deux éléments qui écartent possiblement un scénario noir

Pour Jean-Jacques Friedman, directeur des investissements chez Natixis Wealth Management, deux facteurs sont à prendre en considération, qui ne plaident pas pour un scénario noir sur les marchés financiers.

Dans son dernier papier intitulé « Les marchés écartent le scénario de la récession », Jean-Jacques Friedman, directeur des investissements chez  Natixis Wealth Management, relativise l'importance de deux signaux d'alerte ayant fait énormément gloser la communauté financière ces temps derniers : en premier lieu, l'inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis, –« un indicateur avancé difficile à interpréter dans le contexte de taux totalement inédit aujourd'hui », car les interventions des banques centrales affectent d'une part les taux courts via les baisses de taux mais aussi « la partie longue de la courbe  via les mesures de rachat d'actifs »–  et en second lieu « l'affaiblissement de l'activité industrielle au niveau mondial », qui est contrebalancé par le maintien en territoire positif « des indicateurs avancés sur les services, » ceux-ci demeurant « soutenus par l'emploi, la hausse des salaires et du pouvoir d'achat ainsi que par la confiance des consommateurs ».

Ces sujets de préoccupation sont balayés au dire de Jean-Jacques Friedman par « deux éléments qui (…) amènent à ne pas anticiper un scénario noir. »

« Le premier est monétaire, » précise le directeur des investissements chez Natixis Wealth Management. « Si les anticipations de baisse des taux d'intérêt de la Fed de la part des investisseurs nous paraissent excessives, les interrogations ne portent plus sur une normalisation ou non des taux d'intérêt, mais bien sur le calendrier et l'amplitude de la baisse des taux ainsi que sur une éventuelle coordination des principales banques centrales. »

Le second facteur pointé par Jean-Jacques Friedman « est celui d'un retour à des politiques budgétaires plus expansionnistes dans les principales zones économiques du monde. » L'expert de Natixis Wealth Management remarque que « ces politiques sont déjà à l'œuvre en Chine et aux Etats-Unis pour lesquels la période pré-électorale qui s'ouvre devrait encore accentuer ce mouvement. En zone euro, le sujet est clairement en débat, y compris en Allemagne ou dans les pays du Nord, après les mesures de relance prises en France, en Espagne ou en Italie. »

Un « scénario d'une croissance 2020 à son potentiel de long terme, autour de 3%, soit à son niveau de 2019 » peut être maintenu. 

 

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Deux éléments qui écartent possiblement un scénario noir" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-
+13.9%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 22 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit