1. Bourse & Sicav
  2. Les gérants au crible
  3. M&G Investments présente M&G Dynamic Allocation Fund.

M&G Investments présente M&G Dynamic Allocation Fund.

15/06/2011 - 10:34 - Une production M&G Investments (mis à jour le : 17/04/2015 - 17:11)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Brice Anger, Directeur de Développement de M&G Investments en France, et Juan Nevado, co-gérant du M&G Dynamic Allocation Fund, détaillent à Vincent Bezault (Sicavonline) les caractéristiques et la philosophie d'investissement du M&G Dynamic Allocation Fund.


Vincent Bezault (Sicavonline) : Brice Anger bonjour, vous êtes le Directeur de Développement de M&G Investments en France, et vous venez nous parler d'un fonds, le M&G Dynamic Allocation Fund, mais avant de commencer, j'aimerais que vous nous présentiez un petit peu M&G Investments


Brice Anger - M&G Investments : M&G Investments, c'est plus de 100 ans d'histoire sur le marché anglais. C'est une maison qui s'est ouverte à l'international il y a à peu près 10 ans, avec un bureau qui a ouvert ses portes en septembre 2007, il y a un peu moins de quatre ans, sur le marché français. Aujourd'hui, nous avons un encours dédié à la clientèle française qui est de l'ordre de 1,6 milliards, principalement tourné vers une clientèle institutionnelle et vers une clientèle composée de conseillers en gestion de patrimoine, pour lesquels nous avons mis en avant deux fonds très importants de notre gamme, à savoir M&G Global Basics Fund, sur les actions internationales, et M&G Optimal Income Fund, sur la gestion flexible, sur les taux et principalement sur les obligations.

VB : Ces deux fonds ont déjà rencontré un certain succès, et vous espérez bien qu'un troisième fonds, le M&G Dynamic Allocation Fund, va faire de même. Comment le décririez-vous ?


BA : En effet, ce fonds est très important pour nous, puisque c'est le premier fonds flexible d'allocation d'actifs que nous mettons en avant sur le marché français. C'est un fonds dont l'objectif de performance sera d'apporter à nos clients une performance annualisée de 5 à 10%, pour une volatilité qui se rapproche de celle des obligations, autour de 7%. Pour délivrer cette performance, nous proposons une grande flexibilité avec une allocation sur les actions qui pourra varier de 0 à 100%. Mais, dans une logique de gestion des risques, nous aurons un delta qui devrait évoluer entre 20 et 70%. La différence sera investie sur un grand nombre de classes d'actifs diversifiées que sont le monétaire, les obligations, les matières premières, voire l'immobilier côté .

VB : Une méthodologie, c'est important pour obtenir des performances, mais les hommes également. Quelle est l'équipe ?


BA : Notre équipe est basée à Londres. C'est une équipe de 7 personnes avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la gestion diversifiée. Et pour ce fonds, nous avons deux gérants qui s'appellent Tony Finding et Juan Nevado, qui sont dans l'équipe de gestion diversifiée depuis le début en 1999.

VB : Alors Brice, justement... Nous avions eu le plaisir d'accueillir Juan Nevado sur ce plateau un peu avant vous, et je vous propose d'écouter ce qu'il avait à nous dire à propos de la philosophie d'investissement du M&G Dynamic Allocation Fund


VB : Juan Nevado, Bonjour. Vous co-gérez avec Tony Finding le fonds M&G Dynamic Allocation Fund. Parlez-nous de la stratégie du fonds


Juan Nevado (M&G Investments) : Il s'agit d'un fonds d'allocation d'actifs, qui investit en actions, obligations, dettes et devises, à travers le monde entier. Le fonds génère sa performance en arbitrant de manière flexible et dynamique entre classes d'actifs, en fonction de différents signaux, notamment comportementaux. Selon nous, les marchés ne sont pas efficients, et on constate, dans le monde réel, un excès de volatilité dans le système. Les marchés, actions notamment, varient beaucoup plus que ne le justifient les fondamentaux comme les profits, le PIB ou les taux d'intérêt. Ainsi, si vous pouvez évaluer le prix du risque, quand les marchés sont avides, vous pouvez gagner de l'argent.

VB : Vous dites prendre en compte le comportement des investisseurs pour gérer le fonds M&G Dynamic Allocation Fund. Pourriez-vous nous donner un exemple de la manière dont la finance comportementale impacte votre stratégie ?


JN : Bien entendu. Nous utilisons la finance comportementale, couplée à une grille de valorisation stricte pour mesurer le prix du risque. Laissez-moi vous donner deux exemples d'utilisation dans la gestion. En mars de cette année, lorsque le Japon a été frappé par un tremblement de terre et un tsunami, s'en est suivi une période où l'émotion a dominé la psychologie des investisseurs. Les marchés mondiaux ont beaucoup chuté. Le Japon bien sûr, mais également l'Allemagne et Hong Kong, pourtant pas impactés par le tremblement de terre japonais. Selon nous, c'est le type de situation où l'émotion tire les marchés vers le bas. C'était donc le signal qu'il fallait acheter. Autre exemple où la finance comportementale et la valorisation nous aident. Depuis septembre 2010, les obligations à 30 ans occidentales - USA, Royaume-Uni et Allemagne - ont beaucoup baissé. Les taux ont grimpé, suite à l'assouplissement quantitatif mené par la FED, et à cause de la hausse de la prime de risque sur l'inflation. Bien que les taux d'intérêt à court terme soient quasi nuls dans la plupart des pays, les taux obligataires ont grimpé, par manque de confiance envers les banques centrales. L'une des raisons est la hausse des matières premières, qui, selon nous, brouille les cartes. Quand les prix des matières premières montent, ce n'est pas de l'inflation. C'est une taxe sur la consommation, mauvaise pour la croissance, contrairement à la hausse de l'inflation. Pour nous, cela veut dire, au niveau comportemental, que nous devons acheter des obligations à 30 ans, moins chères que le monétaire.

VB : Juan Nevado, merci.


JN : Merci.

VB : Brice, nous venons d'écouter Juan Nevado. Votre mot de conclusion ?


BA : Comme vous l'aurez compris, ce fonds est basé sur des critères de gestion très stricts, notamment sur des critères de valorisation et sur des notions de finance comportementale. Donc, nous avons là une méthode de gestion assez originale, qui a fait ses preuves pendant plus de 10 ans sur le marché anglais. Et aujourd'hui, nous sommes très heureux de tirer parti de cette expérience, à travers ce nouveau fonds, que nous proposons sur le marché français, avec une devise de référence qui sera celle de l'Euro.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "M&G Investments présente M&G Dynamic Allocation Fund." :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit