1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Immobilier : les vraies conditions pour obtenir un prêt bancaire ou comment décrocher un prêt

Immobilier : les vraies conditions pour obtenir un prêt bancaire ou comment décrocher un prêt

28/02/2014 - 10:21 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Immobilier : les vraies conditions pour obtenir un prêt bancaire ou comment décrocher un prêt

Comment décrocher un prêt immobilier ?

Malgré la faiblesse des taux d'intérêt, de plus en plus de candidats à l'emprunt immobilier craignent, et cela avant même d'entreprendre des démarches auprès des banques, de se heurter à un refus. Crainte irraisonnée ou fondée ? Afin de démêler réalité et fantasme, nous avons interrogé Jérôme Robin, président et fondateur de vousfinancer.com, société de courtage en prêts immobiliers.

Jérôme Robin, on entend régulièrement que les banques effectuent une sélection drastique parmi les candidats à l'obtention de prêts immobiliers. Solliciter un prêt immobilier auprès d'une banque sans disposer d'un dossier irréprochable est-il encore envisageable ?

Depuis début 2012, les banques sont plus prudentes et étudient attentivement les dossiers des candidats à l'emprunt. Toutefois, toutes n'ont pas les mêmes critères et certaines banques acceptent de financer un emprunteur qui ne le serait pas dans une autre. On peut donc trouver des solutions même pour ceux qui n'ont pas le dossier « idéal »...

Quelles sont les principales conditions exigées par une banque avant d'accorder un prêt immobilier ?

Les critères les plus importants pour une banque sont le respect de la règle des 33 % d'endettement, sauf parfois pour les revenus élevés qui ont un « reste-à-vivre » suffisant, et le montant de l'apport, qui doit si possible permettre de financer les frais de notaire, de dossier et de garantie. Ce sont des critères de base mais certaines banques peuvent faire des exceptions.

Existe-t-il des établissements plus tolérants que d'autres dans la sélection des projets finançables ?

En effet, il existe quelques banques acceptant de prêter si l'endettement dépasse 33 %, d'autres plus tolérantes sur l'apport, notamment pour les primo-accédants... D'où la nécessité d'interroger plusieurs banques afin de trouver la plus adaptée à son profil.

Quels sont les critères de rejet systématique ?

Un endettement vraiment trop important avec un gros « saut-de-charge », des découverts bancaires systématiques, une situation professionnelle instable... Mais en anticipant la recherche de son crédit et en étant bien conseillé, on peut quand même trouver des solutions.

Quels sont les pièges à déjouer lors de la préparation d'un dossier de prêt ?

Il est important d'anticiper la recherche de son crédit pour prendre le temps de « soigner son dossier », et si l'on peut, éviter d'être à découvert et rembourser ses crédits en cours, quitte à puiser un peu dans son épargne si on en a. Si l'on veut une délégation d'assurance, il faut s'en préoccuper lors de la préparation du dossier de prêt afin d'être en mesure de la présenter à la banque dès le début des négociations. Autre conseil, si on veut passer par un courtier, mieux vaut ne pas aller voir les banques en direct avant sinon le travail du courtier et son pouvoir de négociation seront affaiblis.

Les établissements de crédit sont-ils encore disposés à prêter sur longues voire très longues durées ?

La plupart des établissements bancaires ont renoncé à prêter sur des durées de 30 ans, sauf exception notamment pour les primo-accédants. De toute façon, les taux sur 30 ans sont très élevés et parfois la capacité d'emprunt sur 30 ans n'est pas beaucoup plus importante que sur 25 ans avec un coût bien supérieur.

Disposer d'un apport est-il un préalable indispensable à la constitution d'un dossier de prêt ? Est-il toujours possible d'emprunter sans apport ?

La plupart des banques demandent un apport permettant de financer les frais de notaire, garantie et frais de dossier, soit 10 % du montant du bien au total, et ce afin que le montant du prêt n'excède pas la valeur du bien. C'est finalement assez raisonnable dans le contexte actuel de légère baisse des prix de l'immobilier. Toutefois, il n'est pas toujours facile d'avoir une telle somme, notamment pour les jeunes actifs, alors quelques banques acceptent dans certaines conditions de financer également les frais, mais ce sont des exceptions.

Comment faire passer un dossier de prêt a priori difficile ?

Lorsque le dossier est compliqué, nous essayons de trouver des solutions en ciblant dans un premier temps la banque la plus à-même de financer le dossier. On étudie si on peut allonger légèrement la durée si l'endettement est trop élevé, et nous sommes prêts à aller nous-mêmes dans la banque pour défendre le dossier si nécessaire !

Passer par l'intermédiaire d'un courtier, est-ce la garantie de voir son dossier de prêt accepté ?

Notre connaissance des banques, de leurs offres, les relations que nous entretenons avec elles et notre expertise nous permettant de mettre en place des montages spécifiques sont autant d'atouts pour l'aboutissement d'un dossier de prêt... à condition que le projet soit finançable bien sûr, car nous ne sommes pas magiciens !

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.


A lire autour du sujet "Immobilier : les vraies conditions pour obtenir un prêt bancaire ou comment décrocher un prêt" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 800 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)