1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Déflation, le nouvel écueil de l'économie française

Déflation, le nouvel écueil de l'économie française

12/12/2014 - 17:23 - Sicavonline - Christopher Dembik, Analyste Saxo Bank



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Déflation, le nouvel écueil de l'économie française

La menace de la déflation se rapproche en zone euro. Christopher Dembik, analyste chez Saxo Bank, passe en revue les armes dont dispose la BCE pour inverser la tendance ainsi que leur capacité à atteindre cet objectif.

 

Déflation, le nouvel écueil de l'économie française



En novembre dernier, l'inflation a confirmé son ralentissement en France avec une baisse de 0,2%. Corrigée des variations saisonnières, la baisse est moins notable mais tout aussi inquiétante, de l'ordre de -0,1%. C'est une énième mauvaise nouvelle pour l'économie française qui confirme le risque croissant de déflation.
 
Outre le recul saisonnier lié aux prix de certains services, c'est encore la chute significative du prix du baril de pétrole qui impacte l'économie nationale. A elle seule, la diminution du prix des produits pétroliers se chiffre à 2,7%.
 
Par ailleurs, on ne peut attendre aucun salut de la hausse de la TVA qui passera à partir de janvier prochain de 19,6% à 20% puisqu'elle a déjà été intégrée dans le taux d'inflation. Dans ces circonstances, il faut craindre que l'inflation connaisse une forte plongée dès le premier trimestre 2015.
 
On a tendance néanmoins à souligner l'effet positif de la chute du prix de l'énergie sur le pouvoir d'achat. C'est un leurre. Une baisse sensible du prix de l'essence à la pompe demeure un rêve éloigné pour les automobilistes puisqu'en France, comme dans de nombreux pays de l'UE, il est constitué aux deux tiers de taxes. Le gain réel en termes de hausse du PIB risque d'être donc beaucoup plus faible qu'anticipé initialement.
 
Un Etat, confronté à la double contrainte liée au cadre budgétaire et aux implications techniques de l'union monétaire, apparait démuni pour éviter un scénario déflationniste durable. La seule porte de sortie semble être la politique monétaire.
 
Bien que le contre-choc pétrolier ait peu de chances d'être pérenne et qu'une stabilisation du prix du baril devrait survenir prochainement, la disparition, même temporaire, de l'inflation va accroître fortement la pression sur la BCE afin qu'elle lance un programme de rachats de dettes souveraines.
 
Les expériences passées ou en cours, on pensera logiquement aux Etats-Unis et au Japon, ne sont pas concluantes puisque nous n'avons pas suffisamment de recul pour en juger. Nous sommes en phase d'expérimentation. Tout au plus, certaines études empiriques, comme celle d'Urszula Sczerbowicz en 2011[1], concluent que ces rachats permettent d'augmenter les anticipations d'inflation à long terme. Cela ne correspond pas à la problématique européenne qui consiste surtout en un désencrage des anticipations d'inflation à moyen terme (sur les échéances à cinq ans notamment) tandis que les anticipations à plus long terme évoluent solidement à proximité de l'objectif de la BCE.
 
La question de la pertinence des rachats de dettes souveraines reste ouverte pour le moment. Ce n'est en tout cas certainement pas la solution miracle si souvent mise en avant depuis deux ans.

Le renforcement des mesures d'assouplissement du crédit (credit easing) est, en revanche, une nécessité au regard de la baisse sensible dernièrement des coûts d'emprunt à court et à moyen terme pour les entreprises dans les pays du Sud de l'Europe, significativement en Espagne. Ce mouvement doit être encouragé par la banque centrale et cela devrait être le principal levier à actionner si elle devait agir de nouveau en début d'année prochaine.
 
Dans tous les cas, un QE souverain parait très improbable dès janvier, comme l'anticipe le marché. La BCE a, en effet, les mains liées tant que la Cour de justice de l'UE ne se sera pas prononcée sur son programme de rachats de dette.
 
[1] Szczerbowicz U., 2011. "Are Unconventional Monetary Policies Effective?", Working Papers CELEG 1107, LUISS Guido Carli.


Christopher Dembik, Analyste Saxo Bank

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Déflation, le nouvel écueil de l'économie française " :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)