1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. La stat qui prouve que l'apocalypse n'est pas pour demain

La stat qui prouve que l'apocalypse n'est pas pour demain

19/02/2016 - 12:49 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




La stat qui prouve que l'apocalypse n'est pas pour demain

Si les arguments des Bears l’ont emporté ces dernières semaines sur les marchés, les Bulls peuvent se raccrocher à une statistique démontrant que, non, les Etats-Unis ne sont pas au bord de la récession.

A l'heure où l'effondrement des cours du pétrole ferme le robinet des pétro-dollars qui ont ces dernières années abondamment irrigué le cycle mondial et tandis que la Chine flageole, les signes de ralentissement de l'économie américaine ne sont pas à prendre à la légère. 

Le PIB américain n'a connu qu'une légère hausse de 0,4% au quatrième trimestre de 2015, cependant que l'indice ISM des directeurs d'achat du secteur manufacturier indique que l'activité industrielle se contracte depuis 4 mois au pays de l'Oncle sam.  Quant aux services, ils donnent eux aussi les premiers signes d'essoufflement (l'ISM non manufacturier est ressorti en baisse plus forte que prévu en janvier).

Et quand d'aucuns brandissent comme un repoussoir à maléfices un taux de chômage retombé à 5 %, les plus pessimistes ne manquent jamais de leur rappeler que l'on fait dire ce que l'on veut aux chiffres et que ledit taux de chômage est acquis avec un taux de participation sur le marché du travail historiquement faible.

Touché, pourrait-on leur accorder tant l'argument fait mouche. Néanmoins, un examen approfondi des données de l'emploi US invite à la nuance et à ne pas se ruer vers l'armoire à pharmacie en quête d'une bonne ration d'antidépresseurs.

Car les données publiées par le Département du Travail révèlent qu'au cours des trois derniers mois de 2015, les créations d'emploi ont augmenté dans des secteurs habituellement sensibles à la conjoncture économique comme la construction ou… l'industrie.
Les postes à pourvoir sont eux aussi en progression sensibles puisqu'il en a été dénombré 5,61 millions en décembre, soit le second plus haut niveau jamais enregistré.

 Les effectifs des entreprises dans le secteur de la construction et de l'industrie ont enflé de 176 000 postes lors du dernier mois de 2015. Semblables chiffres contredisent superbement l'impression de sinistrose laissée par la détérioration des indices ISM.

Mais une donnée accrédite encore davantage la thèse que les craintes de voir les Etats-Unis basculer en récession seraient un brin prématurées sinon excessives : le taux de démission est remonté à 2,1 %, un niveau inédit depuis 2008. Il s'était effondré à 1,3 % en 2009.  La mobilité accrue des travailleurs qui n'hésitent plus à quitter d'eux-mêmes leur emploi traduit un indéniable dynamisme du marché du travail, paraissant battre en brèche le scénario noir de la récession aux Etats-Unis, où, faut-il le rappeler, 2,7 millions de postes ont été créés l'an dernier.

La stat qui prouve que l'apocalypse n'est pas pour demain



© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "La stat qui prouve que l'apocalypse n'est pas pour demain" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit