1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Faut-il redouter une sur-réaction de la FED face à une inflation supérieure à 2 % ?

Faut-il redouter une sur-réaction de la FED face à une inflation supérieure à 2 % ?

17/05/2018 - 18:13 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Faut-il redouter une sur-réaction de la FED face à une inflation supérieure à 2 % ?

L’usage d’une nouvelle dialectique lors de la dernière communication de la Banque centrale américaine n’est pas fortuit. Quel message veut faire passer la FED aux investisseurs ? Les explications de Pascal Bernachon, Directeur de la gestion KBL Richelieu Gestion.

Pascal Bernachon, Directeur de la gestion KBL Richelieu Gestion, analyse la dernière communication de la réserve fédérale américaine relative à l'évolution des prix.

Le directeur de la gestion se focalise sur l'introduction d'un nouveau terme lors de la dernière intervention des responsables de la FED.  En effet, « au cours de sa dernière réunion de politique monétaire, la Banque Centrale américaine a introduit un nouveau terme dans son approche sur l‘inflation : elle cite désormais un objectif symétrique à 2%. »

« Quel message l'institution monétaire veut-elle faire passer », s'interroge Pascal Bernachon.

Le Directeur de la gestion KBL Richelieu Gestion  livre son interprétation du message. Selon lui, la FED « sous-entend qu'elle peut laisser l'inflation dépasser les 2% temporairement, sans provoquer de sa part de sur-réaction dans la séquence de hausse de taux d'intervention. ».

Encore beaucoup d'incertitude de la part de la FED


Le commentateur estime qu'« il s'agit là, à la fois, d'un message vis-à-vis des marchés, à qui elle rappelle sa volonté de réagir graduellement dans sa politique de hausse de taux, mais probablement aussi d'un moyen d'exprimer qu'elle n'a pas encore la certitude que cette inflation installée au-delà de son objectif de 2% soit définitivement acquise face aux freins structurels à la hausse des prix. »

Il se questionne également sur la volonté des « Banques Centrales, dans l'obligation de sortir de leurs politiques monétaires ultra accommodantes post-crise, de vouloir limiter la progression des taux longs au regard d'un niveau d'endettement public encore conséquent dans certains pays, à commencer par les Etats-Unis où le déficit budgétaire va se creuser pour atteindre 5% sur le PIB annuel d'ici 2 ans. »

Une tendance haussière mais des risques en embuscade


Ces précisions apportées, le Directeur de la gestion KBL Richelieu Gestion rebondit sur le comportement des marchés qui « portés en partie par une liquidité encore abondante et une croissance toujours positive, les marchés retrouvent un trend haussier de court terme, aidés aussi par la relance des programmes de rachats d'actions et des opérations de fusion/acquisition en plein essor. »

Mais l'expert évoque également les menaces toujours bien présentes sur les marché, « des risques perdurent, qu'ils soient géopolitiques ou commerciaux. La Réserve fédérale ne souhaite pas contribuer à la constitution de bulles, mais pour autant elle ne veut pas rejouer le pompier suite à un nouveau krach. »
Pascal Bernachon, Directeur de la gestion KBL Richelieu Gestion.


© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



Gestion Conseillée : Faites-vous aider pour choisir vos SICAV et FCP

Profitez d'un conseiller dédié pour vous accompagner dans la gestion de votre portefeuille. Bénéficiez de conseils sur une large gamme de supports tout en restant le décisionnaire final. Offre accessible dès 25 000€*.

*A partir de 25 000€ d'avoirs financiers investis par l'intermédiaire de Sicavonline


A lire autour du sujet "Faut-il redouter une sur-réaction de la FED face à une inflation supérieure à 2 % ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+18.5%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 26 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit