1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Bourse : le marché se cherche...

Bourse : le marché se cherche...

02/10/2020 - 10:43 - Sicavonline - Arnaud Riverain - Associé Gérant - GreenSome Finance



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse : le marché se cherche...

...Et Arnaud Riverain, Associé Gérant chez GreenSome Finance, considère qu'il ne se trouvera sans doute pas avant 2021, tout comme l'analyste estime que les attentes notamment sur le segment des Small caps pourraient entrainer leur lot de déceptions. Dans un tel environnement, les investisseurs peuvent-ils espèrer voir des oppportunités émerger ?

A la fin du premier semestre, le marché avait repris plus de 30% par rapport à ses plus bas de mars mais depuis on sent comme un manque de conviction certain. Les valeurs « tech », tant recherchées, commencent à faire peur au regard de leurs valorisations stratosphériques, surtout aux Etats-Unis. Les valeurs pharma ont pour leur part surfé sur la vague « covid ». In fine, septembre se termine sur un sentiment mi-figue, mi-raisin. Il manque de catalyseurs, l'élection à venir aux USA ajoutant à l'attentisme ambiant et la Covid-19 ajoute un zeste de piment, si l'on peut parler ainsi…
En fait, il manque des grandes annonces de la part des banques centrales et des Etats. Le marché a été trop habitué depuis quelques mois à les voir intervenir tels des super-héros à même de distribuer de l'argent gratuitement comme jamais cela n'a été fait dans l'histoire de l'économie moderne. Comme nous l'évoquions, le marché est drogué aux liquidités et là il semble en manque. Même nous, nous ne savons pas trop quoi dire car finalement il n'y a pas grand-chose à dire sur les trois mois précédents. Cette période a permis de mettre en exergue les forces et les faiblesses de chaque secteur, cela a été un des plus gros stress test jamais vu et surtout cela a montré à quel point le monde moderne est interconnecté. Plus personne ne pourra dire que l'effet papillon n'existe pas…

Gare aux attentes trop optimistes en 2021...


La correction dans les prévisions avait été sévère à la fin du 1er semestre, l'été aura poursuivi dans ce sens. Les corrections sont plus que sévères et peut-être un peu exagérées pour 2020. En revanche pour 2021, nous sommes plus que sceptiques. Le marché estime que le CAC 40 reviendra au niveau de 2019 en 2021 et plus on descend dans la cote plus la croissance sera forte. Ainsi, le consensus estime pour le CAC Mid&Small que les BPA 2021 seront 23% supérieurs à ceux de 2019 et pour le CAC Small la progression sera proche des +60%. Pour nous, c'est totalement irrationnel ce qui risque de favoriser les déceptions lorsque l'on va commencer à véritablement regarder 2021.

... Et aux valorisations des Small caps !


Comme nous l'avons dit fin juin, 2020 est hors de prix mais 2020 est une année à part donc focalisons-nous sur 2021. En soit, au regard des taux et des prévisions de croissance des BPA même si « facialement » les ratios paraissent élevés cela tient la route. Après il faut rester prudent, surtout du côté des Small, les prévisions nous apparaissent très très optimistes.

De l'attentisme et des opportunités ?


Le marché a besoin de catalyseurs et pour le moment il a plus de raison de se mettre en stand-by. En effet, l'élection américaine crée naturellement un certain attentisme et surtout l'Europe est au centre des attentions du fait de la Covid. Par ailleurs, il est encore très difficile de mesurer les impacts économiques de la Covid même si les nouvelles estimations sont moins catastrophiques qu'avant l'été. Après nous n'y verrons plus clair qu'à la fin du 1er semestre prochain, après que les entreprises aient vraiment ajusté leurs périmètres au nouveau contexte. Tout ceci plaide pour un flottement durable des marchés à moins qu'on nous annonce de nouveaux plans d'aides massifs. Vu ce qui a déjà été fait, ça nous semble peu probable. Tout juste aurons-nous un discours des banques centrales très accommodant, la BCE ayant même commencé à parler différemment de sa vision de l'inflation, forcément il n'y en a plus…
Bref, le contexte actuel nous frustre car nous ne savons pas trop quoi en penser. Il semble encore trop tôt pour revenir sur les valeurs liées au tourisme, aux loisirs, à l'aéronautique, au conseil et peut être trop tard pour se positionner sur les valeurs « technos » à forte récurrence de revenus, à l'image de certains éditeurs de logiciels ou autres utilities.
Après à n'en pas douter de nombreuses opportunités vont se présenter car jamais, ou alors il y a très longtemps, certains secteurs n'auront été aussi « donnés », si la consommation repart bien sûr. Il faudra toutefois chercher les acteurs qui auront appris de la crise que nous traversons et qui auront su adapter leurs modèles afin de mieux encaisser la prochaine. Le post Covid va induire pour certains une nouvelle manière de travailler, une nouvelle manière de consommer. Il n'y aura pas de révolutions mais des évolutions et c'est là que se fera la création de valeur. On pourrait donc voir apparaître de nouveaux acteurs, en cela le marché des Small sera le meilleur des laboratoires.

Arnaud Riverain - Associé Gérant GreenSome Finance

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : le marché se cherche..." :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)