1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Impôts
  8. >
  9. Déclaration de revenus 2021 : déduire les charges liées au télétravail ?

Déclaration de revenus 2021 : déduire les charges liées au télétravail ?

28/04/2021 - 12:00 - Sicavonline - La rédac'



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Déclaration de revenus 2021 : déduire les charges liées au télétravail ?

Est-il possible de déduire les frais supplémentaires engagés au titre du télétravail de ses revenus ? Et si oui, comment procéder en toute simplicité ?

Depuis bientôt un an, le télétravail s'est généralisé et s'il est difficile de les comptabiliser en temps réel, le ministère du Travail affirme que le nombre de salariés en télétravail à 100 % a augmenté de six points de base ces dernières semaines. Pour bon nombre de télétravailleurs, ce nouveau mode de travail a engendré des charges supplémentaires : une imprimante, des fournitures, des frais de raccordement à internet, des charges d'électricité supplémentaires…
 
Au moment de remplir la déclaration de revenus, il semble légitime de s'interroger sur la possibilité de déduire ces frais supplémentaires des revenus afin d'abaisser son impôt sur le revenu.

Les frais de télétravail sont-ils déductibles du revenu imposable ?

En matière fiscale, les frais professionnels sont pris en compte. Deux possibilités s'offrent aux salariés. S'ils ne font aucune démarche, si ce n'est celle de déclarer leur salaire annuel, le fisc applique automatiquement à la somme déclarée une déduction forfaitaire de 10 %. Cette mesure est appliquée automatiquement par l'administration fiscale sans qu'il soit besoin pour l'usager d'intervenir sur sa déclaration.
L'autre solution consiste à opter pour les frais réels. Dès lors qu'un salarié estime que ses frais réels sont supérieurs à ce forfait de 10 %, il peut décider de renoncer à la déduction forfaitaire de 10 % et opter pour la déduction des frais réellement payés. Une option qui ne doit être utilisée qu'à la condition d'être en capacité de les justifier (réalité du paiement, factures, lien étroit avec le travail…).
Du fait de cette autorisation, les frais relatifs au télétravail peuvent être ajoutés aux autres frais réels. Leur évaluation peut alors prendre deux formes :
•    Une déduction de 2,50 euros par jour de télétravail (ou la limite globale de 550 € par an), sans avoir à justifier de frais particulier, mais en prouvant le nombre de jours réellement télétravaillés ;
•    Une déduction des frais réels payés, qui sont par hypothèse supérieurs au forfait de 2,50 euros, mais à condition alors à pouvoir justifier en plus du nombre de jours travaillés, le montant exact des frais payés en rapport avec le télétravail.

Quid des remboursements de frais octroyés par l'employeur ?

Les allocations versées par l'employeur couvrant des frais de télétravail à domicile, sous forme d'indemnités, de remboursements forfaitaires ou de remboursements de frais réels sont exonérées d'impôt sur le revenu dans la limite de 2,50 € par jour de télétravail (ou la limite globale de 550 € par an).
Dans l'hypothèse où le salarié opte pour les frais réels en lieu et place de la déduction forfaitaire de 10 %, il doit ajouter à son salaire imposable ces remboursements octroyés par son employeur.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Déclaration de revenus 2021 : déduire les charges liées au télétravail ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)